Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

enquête

Mercredi 10 avril 2013 / Roland Vasic

En 2008, le Grenelle de l'Environnement misait sur moins 50 % en 2018... Résultat obtenu sur le bassin versant de la source d'Arcier qui alimente Besançon, mais les données régionales sont inexistantes. Les professionnels admettent, quand ils veulent bien parler, une légère baisse, sans forcément partager l'objectif...

CFDT Besançon

Dimanche 31 mars 2013 / Daniel Bordür

A quelques semaines du congrès régional de Montbéliard, ça tangue à la tête de la CFDT de Franche-Comté. L'un des onze membres du bureau de l'URI , Thierry Navarro, secrétaire de l'UD de Haute-Saône depuis 2002, a failli être licencié par le secrétaire régional, Alain Mischler, après avoir fait l'objet d'une mise à pied conservatoire le 10 décembre 2012. Les prud'hommes et l'inspecteur du travail ont donné raison au premier.

Mardi 12 mars 2013 / Daniel Bordür

L'alerte a été donnée en septembre dernier, quand le puissant groupe coopératif Sodiaal a décidé de baisser de 5 euros la rémunération des 1000 litres de lait standard, et même de 15 euros pour les volumes destinés au beurre et à la poudre. Dans la foulée, le géant Lactalis annonçait également une baisse de 5 euros. Une délégation de producteurs est reçue ce mercredi par le préfet de Haute-Saône.

Lundi 7 janvier 2013 / Daniel Bordür

Le sujet n'a fait l'objet d'aucun débat public lors de la session budgétaire des 13 et 14 décembre. Le Conseil régional de Franche-Comté a choisi en octobre de se faire noter par une agence de notation financière qui devrait rendre sa copie à la fin du premier trimestre 2013.

Vendredi 9 décembre 2011 / Daniel Bordür

Le parc Lafayette et la ZAC de Chateaufarine avaient 4 080 emplois en 2006, davantage aujourd'hui. Planoise comprend une zone franche avec plusieurs dizaines d'emplois. Le quartier est tout près du premier employeur local, le CHU, de Témis-Santé qui ne demande qu'à croître. Le quartier est pourtant rongé par un chômage important. Ce n'est pas une raison pour désespérer. Bien au contraire.

Jeudi 8 décembre 2011 / Daniel Bordür

Planoisienne depuis 34 ans, Suzanne, infirmière retraitée, habite place Cassin. Syndicaliste, elle ne mâche pas ses mots : «C'est devenu une zone de non-droit. Il n'y a plus de patrouille la nuit. Quand tu les appelles parce qu'un café dépasse l'heure de la fermeture ou qu'il y a une bagarre, on te répond ''quittez Planoise'' ! Mais je ne changerai pas, j'aime mon Planoise..."

Pages