Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

enquête

Jean Rosselot, Jean-Louis Fousseret, Claude Jeannerot

/ Daniel Bordür

Quels autres mandats exercent les conseillers régionaux et généraux ainsi que les maires des communes à partir de 4000 habitants et les parlementaires ? Tentative de recensement pour le seul département du Doubs.

Espace Santé

/ Daniel Bordür

Issus des dispensaires anti-tuberculose au début du 20e siècle, les réseaux de santé ont été créés par des militants de la réappropriation de son propre corps par chacun, dans les années 1980, se sont développés au tournant du siècle, avant d'être sévèrement rattrapés par la maîtrise comptable des dépenses de santé.

/ Daniel Bordür

Alors que le projet de loi supprimant le cumul d'un mandat de député ou sénateur avec une fonction exécutive locale est dans le processus parlementaire, les situations des élus de la région sont très contrastées. Du mandat unique de Barbara Romagnan ou Marie-Christine Dalloz aux quatre fonctions de Jacques Pélissard et Yves Krattinger, voire six de Gérard Bailly : état des lieux.

/ Roland Vasic

En 2008, le Grenelle de l'Environnement misait sur moins 50 % en 2018... Résultat obtenu sur le bassin versant de la source d'Arcier qui alimente Besançon, mais les données régionales sont inexistantes. Les professionnels admettent, quand ils veulent bien parler, une légère baisse, sans forcément partager l'objectif...

CFDT Besançon

/ Daniel Bordür

A quelques semaines du congrès régional de Montbéliard, ça tangue à la tête de la CFDT de Franche-Comté. L'un des onze membres du bureau de l'URI , Thierry Navarro, secrétaire de l'UD de Haute-Saône depuis 2002, a failli être licencié par le secrétaire régional, Alain Mischler, après avoir fait l'objet d'une mise à pied conservatoire le 10 décembre 2012. Les prud'hommes et l'inspecteur du travail ont donné raison au premier.

/ Daniel Bordür

L'alerte a été donnée en septembre dernier, quand le puissant groupe coopératif Sodiaal a décidé de baisser de 5 euros la rémunération des 1000 litres de lait standard, et même de 15 euros pour les volumes destinés au beurre et à la poudre. Dans la foulée, le géant Lactalis annonçait également une baisse de 5 euros. Une délégation de producteurs est reçue ce mercredi par le préfet de Haute-Saône.

Pages