Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

entretien

/ La rédaction

Des rassemblements, défilés, blocages ou filtrages se sont tenus tout le week-end, y compris dans des localités ne connaissant jamais de manifestations. Pour Julien Juif (Sud-PTT-Solidaires), les divisions syndicales et les trahisons politiques ont affaibli la démocratie sociale...

/ Daniel Bordür

Au lendemain de la première mobilisation depuis la rentrée et de la fête locale de son parti, ce militant trotskiste depuis 45 ans, ancien professeur de physique au lycée Pasteur de Besançon, estime que « les travailleurs sont démoralisés » et « dans la survie », tout en mettant en avant « l'objectif d'élever le niveau de conscience » pour préparer la révolution...

/ Daniel Bordür

Le nouveau préfet du Doubs connaît le département pour avoir été secrétaire général de la préfecture en 2012-2014. Lors d'une rencontre avec la presse régionale, il a annoncé voir jeudi Christine Bouquin pour fixer la date de la conférence sur l'eau. Il a répondu à des questions sur le déploiement de la fibre, les migrants, le renard, les relations Besançon-Dijon...

/ Daniel Bordür

L'avocat marseillais qui a rédigé le recours d'un militant associatif bisontin contre l'arrêté municipal anti-mendicité, estime que le texte signé par Jean-Louis Fousseret « vise les mendiants » et porte atteinte à une liberté fondamentale : la fraternité que le Conseil constitutionnel a récemment sanctifiée. La Ligue des droits de l'homme a également saisi la justice administrative.

/ Daniel Bordür

Ney, près de Champagnole, accueille les 14 et 15 juillet la septième édition d'une manifestation culturelle, associative et paysanne sentant bon les alternatives concrètes. Stéphane Leng, animateur du collectif Citoyens résistants et élu local, revient sur son origine : une lutte, perdue, contre l'étalement urbain et commercial.

Bruno Medjaldi

/ Daniel Bordür

Après les Révoltes arabes, l'artiste bisontin présente jusqu'au 11 juin un travail où l'humanité se fond dans un bestiaire où il côtoie dans le même marigot poissons, oiseaux et quelques monstres... Il nous parle de sa peinture, forcément politique, mais aussi de sa réflexion d'ancien responsable local du PS et de la préparation des municipales.

/ Daniel Bordür

Ayant décuplé son chiffre d'affaires depuis 2000, le réseau Biocoop organise jusqu'au 15 juin une action commerciale d'un genre nouveau dans la distribution : les Biotonomes, notamment orientées vers les nouveaux consommateurs bio. 80 animations sont proposées à Besançon où deux magasins vont bientôt passer en coopérative. Le gérant Didier Maillotte revient sur onze ans d'histoire économique et agricole locale.

Pages