Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

entretien

Etienne Mollet : « Madagascar est surtout la victime typique des ajustements structurels du FMI et de la Banque mondiale pour ouvrir les marchés et détruire les services publics. C'est un des facteurs importants de la paupérisation du pays. » Ph D.B.

Mercredi 7 octobre 2015 / Daniel Bordür

Militant d'une association d'aide à l'enfance et au développement rural à Madagascar, Etienne Mollet défend une conception de la coopération internationale basée sur l'implication et les choix des populations concernées. Une manifestation de soutien a lieu le 10 octobre à Besançon.

Mardi 6 octobre 2015 / Michèle Tatu

Bien connu en Franche-Comté depuis la naissance de Télé Saugeais, une des toutes premières télévisions locales, Dominique Garing continue d’arpenter le territoire franc-comtois à la recherche de l’insolite et de curiosités visuelles. Rien ne lui échappe. Il vient de co-réaliser un film sur le plus ancien gag de l’histoire du cinéma.

Jeudi 1 octobre 2015 / Daniel Bordür

Frank Monneur et Didier Gendraud s'étaient émancipés de la tutelle du PS en présentant une liste autonome aux élections municipales de mars 2014 à Besançon. Forts de leurs 6,2%, ils préparent les municipales de... 2020 et viennent de rejoindre le Mouvement républicain et citoyen qui s'est rapproché de la gauche radicale pour les régionales.

Lundi 14 septembre 2015 / Michèle Tatu

Les organisateurs du festival de la place du Jura, à Besançon, s'activent pour la deuxième édition qu'ils ont tenu à organiser malgré le départ de bénévoles impliqués dans la première. Rendez-vous le premier week-end d'octobre pour trois jours de cirque, de musique et de convivialité.

Nathalie Canieux : « Les plus jeunes préfèrent travailler plus longtemps dans la journée, mais moins souvent. »

Jeudi 18 juin 2015 / Daniel Bordür

La fédération santé-sociaux de la CFDT est en conseil national à Arc-et-Senans. Sa secrétaire générale, Nathalie Canieux, développe dans cet entretien les enjeux du dialogue social et les obstacles qui l'empêchent. Elle dénonce aussi un article de la future loi vieillissement qui ferait travailler 24/24 heures six jours de suite des professionnels au domicile de patients dépendants.

Stéphane Fréchard : « je sais ce qu'est une urgence, mais aussi comment l'aborder avec calme. » Photo d'archives DB

Lundi 8 juin 2015 / Daniel Bordür

Stéphane Fréchard a réagi au rapport Duron qui veut supprimer l'arrêt du train Paris-Belfort à Lure dans une lettre sèche au ministre cosigné avec le maire dont il est l'adjoint. Il invoque l'aménagement du territoire et déplore les coûts plus élevés du TGV présenté en alternative.

Pages