Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Environnement

Vendredi 13 novembre 2009 / Daniel Bordür

Livrer 600 kg d'un complément alimentaire contenant 25% de soja transgénique à un éleveur produisant du lait à comté était « une erreur commerciale ». C'est ce que nous a indiqué hier, par téléphone, Bernard Humbert, directeur commercial de Néolait, l'entreprise d'Yffiniac (Côtes-d'Armor) qui a fourni la semaine dernière un sac de Néovo Masch C50 à Jean-Paul Henry, paysan anti OGM à Grand-Combe-des- Bois, qui voulait un produit facilitant la digestion des veaux sevrés.

Lundi 9 novembre 2009 / Daniel Bordür

L'histoire pourrait faire grand bruit. Jean-Paul Henry, producteur de lait à comté à Grand-Combe des Bois, sur le plateau du Russey, nous a confirmé le 8 novembre 2009 s'être fait livrer quelques jours auparavant par son fournisseur habituel, Néolait, 600 kg d'aliments pour veaux contenant, selon l'étiquette, 25% de soja transgénique, forcément importé.

Pages