Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Environnement

Le pont de la Gibelotte, montré par le doidt de Jean-Paul Michaud, devrait doubler de largeur. Ph D.B.

Lundi 18 janvier 2016 / Daniel Bordür

Les travaux d'une partie de la ligne 3 démarrent pour deux ans entre la gare Viotte et le quartier scientifique Témis. Le TCSP, transport en commun en site propre, doit entrer en service en 2017, mais il se sera vraiment efficace qu'en 2018 avec l'élargissement du pont de la Gibelotte. La portion Viotte-Rivotte restera dépendante des flux de circulation...

Vendredi 8 janvier 2016 / Daniel Bordür

La transaction doit être entérinée jeudi 14 janvier par le conseil municipal. Il y a un an et demi, un premier acquéreur, le Lazard Group, avait renoncé quatorze mois après s'être vu attribuer l'édifice pour 2,35 millions. Jean-Louis Fousseret présente le choix de la SMCI comme coulant de source. Selon Pascal Bonnet (LR), le maire penchait initialement pour un autre projet.

Mardi 3 novembre 2015 / Daniel Bordür

Comment l'élevage à comté peut-il prendre en compte les sols « patrimoine commun de l'humanité » selon un récent rapport du Conseil économique, social et environnemental national ? D'abord en réalisant que trois fermes sur quatre sont intensives et qu'on ne les réorientera pas en claquant des doigts. Aussi en regardant en face ce qu'il en coûterait, et à qui, de désintensifier. Un colloque s'est tenu sur le sujet dans le Haut-Doubs.

Visite en forêt de Poligny, le 13 juin 2015, à l'occasion du débat public.

Mercredi 21 octobre 2015 / Daniel Bordür

Le Conseil régional a lancé le 14 octobre un appel d'offres pour une assistance à maîtrise d'ouvrage afin d'analyser les conditions de participation des régions aux projets de Poligny et du Rousset. La « volonté de s'engager » demeure, mais la consultation vise à étudier, bien plus précisément que cela n'a été fait jusque là, la dimension économique et financière d'un projet privé qui mise sur l'argent public et l'épargne pour constituer 80% de l'investissement.

Vendredi 4 septembre 2015 / Daniel Bordür

Le maire d'Eclans-Nénon, Hervé Prat, conteste devant le tribunal administratif la différence de 905.000 euros entre la facture de collecte et de traitement des déchets ménagers présentée par le Sictom au Grand Dole, et la taxe que ce dernier a votée en avril dernier. Un collectif organise un rassemblement samedi matin à Dole pour le passage à la redevance incitative. Le président du Grand Dole, Jean-Pascal Fichère, n'est « pas intimidé ».

Pages