Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

impressions

Dimanche 4 octobre 2015 / Michèle Tatu

Le film de Nabil Ayouch sur la prostitution à Marrakech, censuré pour « outrage aux valeurs morales et à la femme marocaine », est un révélateur d'une société pour laquelle des choses doivent demeurer secrètes...

Mardi 15 septembre 2015 / Michèle Tatu

« Coup de chaud », troisième long métrage du cinéaste bisontin Raphaël Jacoulot qui tourne hors de la région depuis la fin des aides, part d'un fait divers. Il montre comment les rouages d'une société villageoise se grippent en s'appuyant sur un bouc émissaire...

Vendredi 7 août 2015 / Michèle Tatu

Au Festival International de La Rochelle le cinéma voyage entre la mémoire et la création contemporaine. Il est toujours dans l’entre deux ; Les rétrospectives (Visconti, Bellochio, Hou Hsio-Hsien, Mackendrick) revisitent l’histoire alors que les films d’aujourd’hui ouvrent une fenêtre sur le monde et nous emmènent de Beyrouth au Texas en passant par la Géorgie, la Slovénie, la Roumanie…

Lundi 8 juin 2015 / Michèle Tatu

« La loi du marché » de Stéphane Brizé : comment un homme perd pied dans un monde rongé par la pression des impératifs de profit… Où le décor inscrit la fiction dans le réel.

Michèle Faivre-Jussiaux

Vendredi 20 mars 2015 / Invité.e.s

Figure bisontine et franc-comtoise, la psychanalyste et écrivain Michèle Faivre-Jussiaux (1947-2010) n'a cessé de chercher à mettre au jour ce qui fait l'humain en mariant la finesse de l'analyse à l'élégance de l'écriture. Son dernier livre sort en ce moment, accompagné d'une réédition. Josette-Alice Bos les a lus et les présente pour Factuel.

Accès libre

Pages