Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

initiatives

Vendredi 11 mai 2018 / Daniel Bordür

La ville prépare le septième plan d'aménagement depuis 1738, mais celui-là durera la vingtaine d'années d'un contrat avec l'ONF. Pour le préparer, une centaine de personnes (usagers, scientifiques, gestionnaires...) ont participé à des rencontres participatives. Le conseil de la forêt pourrait assurer le suivi...

Vendredi 4 mai 2018 / Daniel Bordür

Le Mouvement européen de Franche-Comté anime samedi 5 mai un atelier autour de la démocratie, l'emploi et les migrations. Les citoyens sont invités à donner leur avis sur l'Union européenne, y compris critique. Restitutions nationale puis européenne à l'automne pour alimenter le débat. Des eurosceptiques craignent une « campagne officielle »...

Mardi 26 septembre 2017 / Daniel Bordür

Ce mensuel de huit pages écrit par des militants, diffusé à la criée et dans les réseaux insoumis, n'entend pas donner une ligne politique, mais plutôt faire de l'éducation populaire. Proche de Jean-Luc Mélenchon, Gabriel Amard en est le directeur de la publication. 

Manifestation contre la loi El Khomri le 9 mars 2016 à Besançon (photo d'archives DB).

Jeudi 7 septembre 2017 / Daniel Bordür

L'union départementale FO signe avec la CGT, la FSU et Solidaires un appel à la grève et à manifester le 12 septembre contre la « loi travail XXL ». A la CFDT, plusieurs syndicats (santé-sociaux, métallurgie, services, territoriaux...) participeront au mouvement. Ce sera moins large ailleurs en Franche-Comté. Une seconde journée de mobilisation est annoncée rapidement.

Le Franois. Les militants jurassiens d'Attac répètent une saynète théâtralisée qu'on verra dans les prochaines semaines lors d'actions menées dans le cadre de la campagne « rendez l'argent ». (Photo Daniel Bordur)

Mardi 5 septembre 2017 / Daniel Bordür

L'association d'éducation populaire qui inspire largement les partis de gauche est dynamique dans le Jura, va à un « petit rythme » à Besançon, est « morte ou en sommeil » ailleurs dans la région. Pas simple dans ces conditions de faire vivre les campagnes nationales sur l'urgence climatique, la loi travail, « rendez l'argent » ou les traités Tafta-Ceta...

Mardi 30 juin 2015 / La rédaction

Après Besançon, le Conseil régional, les chambres d'agriculture et une dizaine de communes comtoises, les élus haut-saônois de gauche et de droite ont voté à l'unanimité une motion contre le traité transatlantique. Michel Weyermann (PS) veut « freiner les ardeurs de la mondialisation », Frédéric Burghard (LR) craint « une agriculture moins respectueuse de la nature ».

Pages