Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Justice

Jeudi 17 novembre 2016 / Daniel Bordür

Plus six ans après les constatations de l'inspection du Travail, la vice-procureure Margaret Parietti demande au sixième juge d'instruction saisi du dossier d'arrêter la procédure pour travail dissimulé en invoquant le doute qui doit profiter à La Poste. Son réquisitoire définitif sera sans nul doute contesté par le syndicat SUD-PTT, partie civile.

 

Vendredi 7 octobre 2016 / Jean-Michel Bessette

Près de douze heures d'audience ont révélé les tensions entre la gestion technocratique, les règles de droit et l'angoisse d'une centaine de travailleurs exposés au risque de « mourir de respirer ». Le parquet a réclamé 60.000 euros d'amende contre l'hôpital qui estime que le risque qualifié n'est pas démontré. Jugement le 30 novembre.

Mercredi 29 juin 2016 / Daniel Bordür

Le Comité interprofessionnel de gestion du comté avait contesté sa condamnation en première instance à payer des dommages et intérêts solidairement avec la coopérative de Pierrefontaine-les-Varans qui a été contrainte de collecter le lait d'une ferme utilisant deux robots de traite. Décision le 27 septembre.

Vendredi 17 juin 2016 / Daniel Bordür

Thierry Navarro s'était retrouvé au chômage en septembre 2013 après que le ministre du travail, Michel Sapin, ait autorisé son licenciement par l'union régionale que l'inspecteur du travail avait refusé. Le tribunal administratif a annulé la décision du ministre, mais une nouvelle procédure de licenciement est lancée... et trois syndicats ont quitté la CFDT.

Mardi 7 juin 2016 / Daniel Bordür

Seconde « semaine morte » dans les services pénitentiaires d'insertion et de probation. Après un rassemblement mardi devant la prison de Besançon, les conseillers sont jeudi 8 juin pour la deuxième fois devant le palais de justice pour réclamer des moyens.

Jeudi 26 mai 2016 / Daniel Bordür

Les conseillers pénitentiaires d'insertion et de probation réclament des moyens pour bien travailler. « Au-delà de 60 ou 80 dossiers, on ne fait plus du bon travail. Quand on a plus de 150 dossiers - j'en ai 160 en ce moment -, le cerveau ne peut pas tout emmagasiner, on n'est plus disponible pour les gens », explique une professionnelle.

Vendredi 15 avril 2016 / Daniel Bordür

L'introspection est permanente dans la filière phare de l'agriculture du massif jurassien. En pleine affaire du robot de traite, les fédérations des coopératives laitières du Doubs et du Jura explorent les voies susceptibles de maintenir la cohésion humaine d'un système qui marche, mais reste marginal dans l'économie européenne. Factuel.info publie le jugement qui met en émoi ce petit monde très organisé. 

Pages