Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Politique

Lundi 12 février 2018 / Daniel Bordür

Solmiré est menacé d'expulsion pour avoir squaté un pas de porte municipal au nom de l'urgence humanitaire. Le retour des demandeurs d'asile, éloignés un temps grâce au plan grand froid suspendu, dans le campement d'Arènes que la ville a tenté de démanteler, montre l'échec des autorités à nier l'utilité de la mobilisation citoyenne.

Jeudi 8 février 2018 / La rédaction

Dans une lettre ouverte, le collectif Solidarité Migrants Réfugiés reproche au maire de Besançon d'être à l'origine du revirement de la Saiemb qui était prête à louer le local du Bol d'R. Ce courrier, ainsi que trois autres que nous publions, du collectif, du maire et des groupes PS, PC et EELV du conseil municipal, montrent qu'au conflit pouvoirs-citoyens, s'ajoutent les divergences au sein de la majorité municipale...

Accès libre

Lundi 5 février 2018 / Daniel Bordür

C'est l'annonce faite lors d'un débat à la fac de droit de Besançon par Arnaud Magnier, nommé par Emmanuel Macron secrétaire général de la mission pour l'organisation à partir de l'automne d'un « cycle de consultations citoyennes sur l'Union européenne », présentielles et numériques. A quelques mois des élections au Parlement européen, au printemps 2019, l'initiative vise à déboucher sur « une feuille de route à dix ans ».

Mercredi 31 janvier 2018 / Daniel Bordür

L'adjoint bisontin à l'urbanisme tire dans une longue lettre aux militants les conséquences de la « déflagration » politique des élections du printemps dernier. Évoquant des « rancœurs » et critiquant «l'indécence » des ambitions municipales qui s'expriment trop tôt à son goût, il considère qu'à Besançon « le PS n'est plus en position de favori pour les municipales ».

Mercredi 31 janvier 2018 / Daniel Bordür

Lors d'une conférence de presse destinée à démontrer que la Ville est « toujours solidaire », la première adjointe Danielle Dard (LREM), en charge du social, a refusé de reconnaître que Solmiré répond à des besoins non satisfaits par les dispositifs institutionnels. La réunion de municipalité du 22 janvier sur le sujet a été houleuse...

Vendredi 26 janvier 2018 / La rédaction

La corédactrice du programme justice et libertés de la France insoumise tient une conférence-débat vendredi 26 janvier à Besançon. Elle dénonce le « bégaiement » du gouvernement en matière de sécurité et la politique du spectacle et du sensationnel à laquelle elle oppose le « travail quotidien ».

Pages