Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Politique

Mercredi 13 juin 2018 / Daniel Bordür

Les divisions entre groupes d'appui de la France Insoumise sont mises au jour avec l'invitation à débattre dans un café lancée par les Jeunes avec Macron à tous les partis. La présence du FN n'a pas dissuadé six Insoumis dont deux personnalités bisontines et une dijonnaise. Le reste de la gauche est consterné, comme le PCF (dessin ci-contre) qui refuse de « servir la soupe aux néolibéraux et aux fascistes ».

Bruno Medjaldi

Jeudi 7 juin 2018 / Daniel Bordür

Après les Révoltes arabes, l'artiste bisontin présente jusqu'au 11 juin un travail où l'humanité se fond dans un bestiaire où il côtoie dans le même marigot poissons, oiseaux et quelques monstres... Il nous parle de sa peinture, forcément politique, mais aussi de sa réflexion d'ancien responsable local du PS et de la préparation des municipales.

Mercredi 6 juin 2018 / Daniel Bordür

Une quarantaine de personnes ont manifesté contre le rejet par les députés de l'amendement interdisant d'ici trois ans le célèbre désherbant. La bataille continue pour éviter un déstockage massif en bradant les produits bientôt interdits pour les particuliers. Elle doit aussi passer par l'objectif de convertir le plateau de Saône à l'agriculture biologique pour protéger la source d'Arcier.

Mercredi 30 mai 2018 / Daniel Bordür

Le directeur général de l'ARS avait heurté le 18 mai les 500 manifestants venus défendre une autre politique de santé, en snobant une rencontre programmée. Elle a finalement lieu jeudi 31 mai et doit envoyer des signaux au gouvernement tandis que le département du Doubs a émis, à huis clos, de « fortes réserves » sur le Projet régional de santé. Ni Besançon ni son agglo n'ont eu de débat public sur le sujet.

Lundi 28 mai 2018 / Daniel Bordür

Les joyeuses et inventives Marées populaires n'ont pas été des tsunamis : plus de 1000 personnes à Besançon, moins de 300 à Lons-le-Saunier... Elles ont surtout été des moments très attendus entre militants de multiples causes ayant besoin de se retrouver et réfléchir ensemble. A Besançon, cela s'est poursuivi par la Fête de l'Huma 25 (photo ci-contre) où toute la gauche était représentée.

Vendredi 25 mai 2018 / Daniel Bordür

Le retrait in extrémis de l'article 19 de la convention TER avec la SNCF, qui prévoyait l'ouverture à la concurrence, permet à la majorité PS-PRG-DVG de conserver son unité. Prêts à servir de supplétifs en cas de défection d'une partie des élus de gauche, la droite et le centre boudent le débat. Le débat sur l'ouverture à la concurrence est reporté à plus tard...

Jeudi 24 mai 2018 / La rédaction

En plein mouvement des cheminots, l'exécutif régional met de l'huile sur le feu en proposant ce vendredi 25 mai un projet de nouvelle convention TER avec la SNCF que le PCF dénonce comme un « parti pris libéral ». EELV demande le retrait de l'article ouvrant à la privatisation d'une partie de l'offre sur la ligne la plus rentable. L'avis du CESER a été adopté avec 5 voix pour et 91 abstentions pour cause d'examen bâclé par manque de temps.

Pages