Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

présentation

Les Émotifs anonymes, de Jean-Pierre Arémis.

/ Michèle Tatu

Jusqu'au 1er novembre, la 76 ème rencontre est dédiée au jeune cinéma français à travers l’œuvre de trois cinéastes d’aujourd’hui (Raphaël Jacoulot, Maryline Canto, Jean-Pierre Améris) et un hommage à René Feret aujourd’hui disparu et une approche du travail de l’acteur Antoine Chappey.

/ Michèle Tatu

Dans « La Désintégration », son précédent film, Philippe Faucon montrait comment des jeunes beurs de la banlieue de Lille basculaient dans le terrorisme islamiste. « Fatima » qui sort aujourd’hui dresse le portrait d’une femme de ménage immigrée qui élève seule ses deux filles. Au dernier Festival de La Rochelle, le cinéaste s’est longuement exprimé à l’issue de la projection.

/ Michèle Tatu

Les Journées photographiques de Bienne explorent depuis 19 ans les tendances de la jeune photographie suisse et internationale. Il s’agit pour cette nouvelle édition de montrer comment le territoire ou le monde change, et, comment l’homme s’adapte ou non à ces nouvelles conditions de vie.

Pages