Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

projet

Vendredi 11 mars 2016 / Daniel Bordür

Une opération collège mort se tient lundi 14 mars à Vauvillers et Luxeuil en même temps que la discussion du projet au Conseil départemental. Dans le Doubs, c'est la carte scolaire du primaire qui provoque les mobilisations de parents et élus locaux.

Mercredi 3 février 2016 / Daniel Bordür

Le groupe a annoncé des études complémentaires pour « vérifier la faisabilité technique et la faisabilité financière » du projet avant de prendre sa décision dans un an. Les opposants maintiennent le rassemblement prévu depuis plusieurs jours samedi 6 février à Poligny.

Le pont de la Gibelotte, montré par le doidt de Jean-Paul Michaud, devrait doubler de largeur. Ph D.B.

Lundi 18 janvier 2016 / Daniel Bordür

Les travaux d'une partie de la ligne 3 démarrent pour deux ans entre la gare Viotte et le quartier scientifique Témis. Le TCSP, transport en commun en site propre, doit entrer en service en 2017, mais il se sera vraiment efficace qu'en 2018 avec l'élargissement du pont de la Gibelotte. La portion Viotte-Rivotte restera dépendante des flux de circulation...

Vendredi 8 janvier 2016 / Daniel Bordür

La transaction doit être entérinée jeudi 14 janvier par le conseil municipal. Il y a un an et demi, un premier acquéreur, le Lazard Group, avait renoncé quatorze mois après s'être vu attribuer l'édifice pour 2,35 millions. Jean-Louis Fousseret présente le choix de la SMCI comme coulant de source. Selon Pascal Bonnet (LR), le maire penchait initialement pour un autre projet.

Mardi 22 septembre 2015 / Daniel Bordür

On pensait le village de vacances vendu cet été à un acteur touristique inconnu, le notaire aurait oublié d'intégrer le droit de préemption de la collectivité à la procédure. Le conseil régional examine vendredi 24 septembre les conséquences de ce curieux rebondissement qui relance l'hypothèse d'un projet en partie public. Mais le syndicat intercommunal qui a vendu le VVL menace de réclamer en justice un préjudice qu'il estime à 2 millions d'euros...