Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

rencontre

/ Lloyd Wander

Max de Wasseige est l'exorciste du diocèse catholique de Besançon depuis vingt ans, quand l'archevêque Lucien Daloz lui en a fait la proposition. Une expérience proche du soutien psychologique et de l'accompagnement qu'il va arrêter en octobre.

/ Lloyd Wander

Musicien, poète, rappeur... Arrivé à Besançon il y a près de vingt ans, l'étudiant zaïrois a eu le temps de participer à plusieurs groupes, de créer un festival, d'organiser des ateliers d'écriture. A 39 ans, il fait un premier bilan.

/ Michèle Tatu

La comédienne et cinéaste parle de ses films, des improbables histoires d’amour, des mélancoliques buveurs de bière, des friteries improvisées, de la quête intime... Et du dernier où elle apparaît, présenté en avant-première au festival de La Rochelle, « Le Tout Nouveau Testament » de Jaco Van Dormael.

/ Lloyd Wander

Le Café des Félins a ouvert ses portes il y a deux mois à Besançon. Clément Martin, le jeune gérant est dingue de ses quatre chats qui confèrent au lieu une ambiance unique.

Denis Bépoix, Cinémathèque des Monts-Jura

/ Daniel Bordür

Depuis quatre ans, la Cinémathèque des Monts-Jura s'est lancée dans une passionnante tâche de collecte de témoignages remontant, pour l'instant, jusqu'en 1934. Histoire, modes de vie, économie, vie sociale... remontent à la surface grâce à la numérisation et au maintien en état d'appareils de projection anciens.

/ Daniel Bordür

Meneur de l'occupation de l'Ecole normale de Besançon en mai 1968, Michel Antony a longtemps milité à la CFDT avant d'animer avec un certain succès la bataille pour le maintien des services publics de proximité, dont l'hôpital de Lure où il habite. Son analyse du système de santé est sans concession.

Pages