Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

reportage

Mardi 13 février 2018 / Daniel Bordür

La Saiemb n'avait pas assigné dans les formes les militants de l'association... Une nouvelle audience se tiendra le 27 février. Plus de cent personnes se sont rassemblées devant la mairie de Besançon en signe de soutien, rejointes par des élus municipaux écologistes et communistes qui demandent l'inconditionnalité de l'hébergement et de l'accueil de jour.

Jeudi 8 février 2018 / Daniel Bordür

A quelques jours de la troisième audience de référé-expulsion du Bol d'R, une vingtaine de demandeurs d'asile à la rue avec des enfants ont été enfin hébergés par l'Etat. L'association humanitaire établit une facture symbolique à la ville et à la préfecture de 20.320 euros avec une remise équivalente au nom du « devoir d'humanité ». Un gag pour dénoncer une situation absurde...

Lundi 5 février 2018 / Daniel Bordür

C'est l'annonce faite lors d'un débat à la fac de droit de Besançon par Arnaud Magnier, nommé par Emmanuel Macron secrétaire général de la mission pour l'organisation à partir de l'automne d'un « cycle de consultations citoyennes sur l'Union européenne », présentielles et numériques. A quelques mois des élections au Parlement européen, au printemps 2019, l'initiative vise à déboucher sur « une feuille de route à dix ans ».

Mardi 30 janvier 2018 / La rédaction

Une bonne moitié des établissements du Doubs étaient mobilisés. Plusieurs milliers de personnes ont défilé dans tout le pays tandis que des salariés étaient réquisitionnés et que d'autres continuaient le travail avec des brassard de soutien au mouvement.

Vendredi 19 janvier 2018 / Daniel Bordür

Les élus ont voté à l'unanimité une délibération demandant au Directeur des services de l'Education nationale de revenir aux quatre jours après que la consultation du 10 décembre a permis à 2% des Bisontins d'obtenir 57% des voix sur ce choix... C'est une victoire du consumérisme, un camouflet pour les connaissances scientifiques et une défaite des idées de gauche...

Mardi 9 janvier 2018 / Daniel Bordür

L'association Solidarité Migrants Réfugiés était assignée en référé-expulsion devant la chambre civile du tribunal de grande instance de Besançon par la Saiemb-Logement, SEM qui dépend de la Ville. La juge a entériné un accord survenu vendredi qui entrouvre la porte d'un règlement amiable. La question des migrants montre une fracture béante au sein de la majorité municipale.

Pages