Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

reportage

Paul Polis : « quel bonheur de travailler avec des animaux d'élevage : vaches, poules, canards...! »

/ Daniel Bordür

Partageant largement les analyses de la Confédération paysanne, les Verts s'inspirent aussi d'une approche critique qui dessine les grandes lignes d'une utopie qu'ils estiment incontournable. Mais de là à avoir un vrai programme régional pour l'agriculture, il y a encore une réflexion à mener. D'où une réunion électorale commençant par la conférence de Paul Polis, vétérinaire homéopathe...

/ Daniel Bordür

Comment l'élevage à comté peut-il prendre en compte les sols « patrimoine commun de l'humanité » selon un récent rapport du Conseil économique, social et environnemental national ? D'abord en réalisant que trois fermes sur quatre sont intensives et qu'on ne les réorientera pas en claquant des doigts. Aussi en regardant en face ce qu'il en coûterait, et à qui, de désintensifier. Un colloque s'est tenu sur le sujet dans le Haut-Doubs.

Le projet de nouvelle carte des communautés de communes du Doubs.

/ Daniel Bordür

La nouvelle carte des communautés de communes devant voir le jour au 1er janvier 2017 doit être terminée le 31 décembre de cette année. Les délais rapides de mise en oeuvre et les seuils de population ont parfois du mal à passer. Les projets et les dynamiques sont plus importants, expliquent les maires ruraux du Doubs.

/ Daniel Bordür

Résultat d'un compromis entre bricolage et marchandage, la décision politique selon Pierre Mathiot, professeur à Sciences-Po Lille, est un curieux objet d'étude soumis à de multiples contraintes. Il l'a expliqué aux maires ruraux du Doubs réunis en assemblée générale. Et si la démocratie avait davantage besoin d'animation que de promesses ?

François Sauvadet, très chaleureux avec Clément Pernot, le président du Jura. Photos D.B.

/ Daniel Bordür

Le candidat UDI à la présidence de la grande région Bourgogne-Franche-Comté s'appuie sur les élus locaux et départementaux... et la réforme territoriale de Sarkozy retoquée par Hollande. Les « assises territoriales » organisées jeudi 22 octobre à Saint-Vit ont été l'occasion de défendre d'autres relations contractuelles entre la région et les intercommunalités. Non sans arrière-pensées pour certains...

Marie-Guite Dufay aux universitaires : « La BPI va là où les banques ne veulent pas aller pour prendre les risques avec ceux qui innovent... » Photos DB

/ Daniel Bordür

Animant un café-débat à Besançon sur les questions d'enseignement supérieur, la candidate socialiste a défendu son bilan de présidente tout en assurant que la fusion des régions puise son origine dans le rapprochement des universités de Franche-Comté et de Bourgogne. Mais rien n'est simple avec les approches qui diffèrent selon qu'on enseigne en sciences humaines, en math-physique ou en médecine, à Dijon, Belfort ou Besançon...

/ Alain Cwiklinski

Pas moins de quatorze organisations et associations avaient appelé à une mobilisation citoyenne samedi 10 octobre à Vesoul afin de dénoncer le rapport Duron qui, dans son application, signerait la fin de la ligne historique « Paris-Bâle ». 500 personnes ont pris date pour exiger sa pérennité.

/ Daniel Bordür

Symbolisant la lutte contre la corruption, la députée européenne Eva Joly, et Eric Alauzet, actif dans le débat parlementaire national sur la loi bancaire, ont soutenu la tête de liste Cécile Prudhomme qui veut « privilégier les banques vertueuses » et imposer une clause « écologique et sociale » dans les marchés publics de la région.

/ Daniel Bordür

D'origine associative, le plan ESSE (économie sociale, solidaire et écologique) a débouché l'an dernier sur une journée nationale. Son édition 2015 a mobilisé à Montain, dans le vignoble jurassien, plusieurs dizaines de personnes autour d'initiatives simples : faire ensemble du jus des pommes locales pendant que se tenait un atelier cuisine et un petit concert. Sympa et réfléchi.

François Sauvadet, Hélène Pélissard, Jean-Philippe Lefèvre et Jean-Marie Sermier... Photos DB

/ Daniel Bordür

Ouvrant sa campagne régionale mardi 29 septembre à Dole, le champion de l'union UDI-LR propose aussi de confier au député européen Arnaud Danjean le pôle Europe qu'il créerait pour « ne plus laisser partir 200 millions de crédits non utilisés ». Devant 300 personnes, ses colistiers ont cogné sur les socialistes et les écologistes et exhorté les électeurs de droite à la mobilisation.

Pages