Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

reportage

Vendredi 18 juillet 2014 / Michèle Tatu

Michèle Tatu continue sa quête d'images et de souvenirs. Son retour en train du festival international du film lui a donné le temps de penser à ce que l'imaginaire trie... Florilège d'impressions sur la nature humaine et les paysages, le réel et la fiction.

Manifestation Le Pic noir en forêt de Poligny

Dimanche 25 mai 2014 / Daniel Bordür

Deux cents personnes se sont rassemblées dans la matinée de dimanche 25 mai en forêt de Poligny à l'initiative de l'association Le Pic noir, récemment constituée dans l'optique de réunir des informations sur le projet de création d'un Center parcs sur 150 hectares dans le secteur des Tartaroz.

Lundi 19 mai 2014 / Daniel Bordür

Le collectif anti TAFTA a organisé une confrontation entre sept candidats au scrutin européen de dimanche 25 mai. Sans l'UMP (qui n'a pas répondu), le PS (qui n'est finalement pas venu) et le FN (pas invité), la soirée a manqué un peu de sel et le traité de ses principaux soutiens (UMP et majorité du PS). Le tribunal arbitral et le risque de dilution des normes sociales et environnementales ne passent pas.

Samedi 17 mai 2014 / Daniel Bordür

Quatre ans après l'enterrement symbolique de la Loue à Ornans, un mois après la seconde conférence consacrée aux rivières, les défenseurs de l'environnement et les pêcheurs ont fait une démonstration de force, venant de tout le département, de la région et de Suisse voisine. La ministre de l'Environnement a été saisie par Martial Bourquin, Marie-Guite Dufay défend un pôle karst, Sandrine Bélier une directive européenne « sols ».

Reculée de Baume-les-Messieurs : à quelques centaines de mètres de sa source, le Dard souffre manifestement d'eutrophisation...

Mardi 15 avril 2014 / Daniel Bordür

Le président du Conseil général du Doubs, Claude Jeannerot, l'a admis lors de la deuxième conférence départementale sur la Loue et des rivières comtoises : « il faut des moyens supplémentaires pour dépasser les obligations légales ». Le préfet de région a renforcé les règles d'épandages et de stockage des lisiers. Les environnementalistes plaident pour une reconversion en 10 ans de la filière comté en bio.

Pages