Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

reportage

Jeudi 10 janvier 2013 / Daniel Bordür

Près de 2000 personnes, élus, représentants des corps constitués, fonctionnaires territoriaux, entrepreneurs... ont assisté à la cérémonie des voeux du maire, Jean-Louis Fousseret. Dans un discours d'une dizaine de pages, il a passé en revue les projets en cours et évoqué ceux de 2013 et des années suivantes puisqu'il a évoqué le tramway (bien sûr) mais aussi le raccordement à la fibre optique de toute la ville en 2015, un projet de réimplantation d'une école d'horlogerie, la création d'ici l'été d'un nouveau pôle métropolitain interrégional avec Dijon, Vesoul, Dole, Lons-le-Saunier et Pontarlier...

Mardi 8 janvier 2013 / Daniel Bordür

« Le planning initial tenait compte des risques de fouilles archéologiques ou fonciers. Ces risques n'existent plus, c'est ce qui nous permet de tenir les délais ». Pour Pierre Tissier, de la filiale ingénierie de la Caisse des Dépôts, la disparition d'importants aléas de chantier explique la probable avancée de la mise en service du tramway à décembre 2014 au lieu de mai 2015.

Mardi 8 janvier 2013 / Roland Vasic

Installé à présent dans la haute vallée de l’Aube, Pierre Bongiovanni poursuit son activité de « performeur » vidéaste notamment. A la tête du Centre d'action culturelle de Montbéliard, il avait initié e 1987 l'exposition Art et Automobile. Il revient aujourd'hui sur sa vision de l'avenir de la voiture.

Mardi 1 janvier 2013 / Daniel Bordür

EN ACCES LIBRE Factuel.info vous présente ses meilleurs voeux pour 2013. L'équipe du journal vous donne rendez-vous la semaine de la rentrée pour la sortie - non pas en kiosque mais dans l'espace sidéral d'un monde virtuel aux capacités physiques et morales bien réelles !

Vendredi 14 décembre 2012 / Roland Vasic

« Moi maire de Besançon, je réparerai ces discriminations… moi maire de Besançon, je publierai toutes les lettres anonymes ! » Au conseil municipal de jeudi 13 décembre, le chef de file de la droite joue de l'anaphore, comme François Hollande en campagne...

Pages