Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

reportage

/ Daniel Bordür

Les mesures de carte scolaire dans le premier degré ne passent pas toujours bien. Dans plusieurs écoles de villes ou de villages des mobilisations se préparent dans l'urgence car les élections ont différé l'annonce des fermetures... A Rivotte, l'inspecteur d'académie prévoit 134 enfants (on ferme une classe à moins de 135), mais le directeur de l'école 138 et la mairie 139...

/ Daniel Bordür

De nombreuses salariées d'Eliad étaient en grève mardi 14 avril. Un mouvement qui s'adresse à la direction, mais surtout aux financeurs que sont les conseils départementaux du Doubs et de la Haute-Saône, l'Agence régionale de santé, et la CARSAT (caisse de retraite de la Sécu) alors que le projet de loi sur la prise en charge du vieillissement est reporté à 2016...

/ Daniel Bordür

Environ 350 Francs-Comtois ont pris sept cars et le train pour rejoindre le défilé parisien où les drapeaux CGT étaient omniprésents. Selon la CGT, 600 personnes se sont rassemblées à Besançon à l'appel de la CGT, FSU, FO et Solidaires. 500 à Belfort, autant à Montbéliard. Les deux rassemblements vésuliens (FO et CGT) ont réuni 150 personnes.

/ Daniel Bordür

Pour le premier syndicat de la métallurgie, la reconquête est possible si l'on investit dans les filières énergie, transports, automobile et microtechniques dans l'objectif de créer des emplois dans la région. Mobiliser dans cette perspective redonnerait espoir aux militants confrontés depuis des années à une grave crise sociale.

Christine Bouquin et son futur directeur de cabinet, Daniel Benazeraf.

/ Daniel Bordür

Christine Bouquin va démissionner de ses autres mandats. Elle a dédié son élection à la présidence du Conseil départemental à Claude Girard qui fut à la tête du département de 1999 à son décès en 2004, à la veille du basculement à gauche de l'assemblée. Avec un catalogue de mesures plutôt qu'un programme, la droite est-elle prudente ou mal préparée ?

/ Daniel Bordür

Ce commentaire à chaud de Claude Mercier, candidat écologiste battu dans un canton bisontin, est sensé illustrer le caractère national d'une élection-sanction. Pour son vainqueur Philippe Gonon, « la tentative de nationalisation était une mauvaise chose... » Les conséquences de la victoire de la droite vont se sentir à Besançon, dès le conseil municipal de ce lundi soir...

Stéphane Le Foll et Claude Jeannerot descendent la rue Battant... Le quartier vote à gauche à plus de 70%, mais il n'y a pas foule.

/ Daniel Bordür

Le ministre de l'Agriculture est venu soutenir les candidats socialistes et écologistes à Besançon et tenir meeting à Audincourt, alors que les syndicats de PSA étaient reçus à Matignon... Pendant ce temps, la droite tenait une conférence de presse pour dire « Nous sommes prêts ».

Pages