Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Santé

Vendredi 10 juin 2016 / Daniel Bordür

Marisol Touraine parle de « véritable révolution pour l'hôpital » quand la CGT redoute la création d' « usines à soins ». Le décret publié le 29 avril impose que les conventions réunissant plusieurs établissements sous la houlette d'un hôpital support, soient entérinées le 1er juillet. Besançon intègre Dole et Gray, la Haute-Saône échappe à la fusion avec l'Aire urbaine... La psychiatrie a un regroupement thématique.

Mardi 26 avril 2016 / Daniel Bordür

Trente ans après l'accident nucléaire de Tchernobyl, on retrouve encore ce radio élément dans des sols et des végétaux de toute la façade orientale du pays parce qu'il a une longue période : son activité diminue de moitié en trente ans. Une étude normande fait état de contaminations à Boult (Haute-Saône) et dans le Haut-Jura, confirmant les premières analyses indépendantes.

Lundi 25 avril 2016 / Daniel Bordür

Le centre national de ski de fond s'appelle maintenant centre national de ski nordique et de moyenne montagne. Il chapeaute le cursus de tous les AMM qui ont désormais un nouveau diplôme plus qualifiant. Il fait doubler le volume des formations du centre dont la capacité d'accueil passe le mois prochain de 95 à 119 places.

Jeudi 3 mars 2016 / La rédaction

Le 11 février dernier, après plus de deux ans d'alertes et de contrôles sans effet, l'administration avait mis en demeure la directrice de Clair-Jura d'évaluer les risques psychosociaux et de mettre en oeuvre un plan de prévention. Mercredi 2 mars, le personnel a observé un second débrayage d'une heure.

Moment intense d'émotion quand une gréviste de l'Ehpad Clair Jura de la Croix rouge à Montain s'empare du micro : « la crise ne légitime pas le non-respect pour les personnes ». Photos DB

Mercredi 24 février 2016 / Daniel Bordür

Le débrayage d'une heure a été l'occasion d'une confrontation des logiques entre le personnel de la maison de retraite et un cadre de la Croix rouge venu de Paris pour défendre « le retour à l'équilibre pour pérenniser la structure ». Les grévistes ont dit que ce n'est pas « le marche ou crève qui emmène une équipe ».

Dimanche 21 février 2016 / Daniel Bordür

Dans un contexte de sous-effectif, des salariés se plaignent de « pressions psychologiques de plus en plus insoutenables ». Ils dénoncent, comme deux médecins, des maltraitances à résidents de cet établissement pour personnes âgées dépendantes et malades d'Alzheimer. La CGT a déposé un préavis de grève pour le 24 février et réclame à la Croix rouge la mise en congé immédiate de la directrice.

Pages