Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Santé

Moment intense d'émotion quand une gréviste de l'Ehpad Clair Jura de la Croix rouge à Montain s'empare du micro : « la crise ne légitime pas le non-respect pour les personnes ». Photos DB

Mercredi 24 février 2016 / Daniel Bordür

Le débrayage d'une heure a été l'occasion d'une confrontation des logiques entre le personnel de la maison de retraite et un cadre de la Croix rouge venu de Paris pour défendre « le retour à l'équilibre pour pérenniser la structure ». Les grévistes ont dit que ce n'est pas « le marche ou crève qui emmène une équipe ».

Dimanche 21 février 2016 / Daniel Bordür

Dans un contexte de sous-effectif, des salariés se plaignent de « pressions psychologiques de plus en plus insoutenables ». Ils dénoncent, comme deux médecins, des maltraitances à résidents de cet établissement pour personnes âgées dépendantes et malades d'Alzheimer. La CGT a déposé un préavis de grève pour le 24 février et réclame à la Croix rouge la mise en congé immédiate de la directrice.

En avril dernier, des salariées d'Eliad observaient une journée de grève pour dénoncer un projet de moindre remboursement des frais kilométriques... A l'époque, Christine Bouquin qui venait d'être élue présidente du Conseil départemental, avait dit son souci pour la continuité et la qualité du service. Photo d'archives.

Mardi 22 décembre 2015 / Daniel Bordür

Un nouveau dispositif d'aide à domicile pour les personnes âgées diminue le ticket modérateur pour 900 d'entre elles. Mais en l'adoptant, le Conseil départemental n'a pas eu un mot pour évoquer l' « anomalie » que constitue, selon la Chambre régionale des comptes, la surcompensation attribuée durant trois ans à la fédération ADMR. Les difficultés de financement de l'aide à domicile avaient provoqué une grève en avril à Eliad (photo).

Jeudi 1 octobre 2015 / Daniel Bordür

D'origine associative, le plan ESSE (économie sociale, solidaire et écologique) a débouché l'an dernier sur une journée nationale. Son édition 2015 a mobilisé à Montain, dans le vignoble jurassien, plusieurs dizaines de personnes autour d'initiatives simples : faire ensemble du jus des pommes locales pendant que se tenait un atelier cuisine et un petit concert. Sympa et réfléchi.

Philippe Alpy remettant des fleurs à Marie-Claude Roethlisberger, présidente de l'ADMR de Clerval, qui assume la présidence intérimaire de l'ADMR de Saône-Mamirole...

Lundi 21 septembre 2015 / Daniel Bordür

Philippe Alpy, par ailleurs vice-président du Département et dirigeant national de l'ADMR, dénonce vigoureusement « ceux qui disent qu'on fait du dumping social avec nos bénévoles ». Ce faisant, il vise par ricochet le rapport de la Chambre régionale des comptes qui avait pointé un traitement de faveur, et pourrait entraîner un rééquilibrage du financement des associations intervenant dans l'aide à domicile par le Conseil départemental.

Mardi 28 juillet 2015 / Lloyd Wander

Max de Wasseige est l'exorciste du diocèse catholique de Besançon depuis vingt ans, quand l'archevêque Lucien Daloz lui en a fait la proposition. Une expérience proche du soutien psychologique et de l'accompagnement qu'il va arrêter en octobre.

Nathalie Canieux : « Les plus jeunes préfèrent travailler plus longtemps dans la journée, mais moins souvent. »

Jeudi 18 juin 2015 / Daniel Bordür

La fédération santé-sociaux de la CFDT est en conseil national à Arc-et-Senans. Sa secrétaire générale, Nathalie Canieux, développe dans cet entretien les enjeux du dialogue social et les obstacles qui l'empêchent. Elle dénonce aussi un article de la future loi vieillissement qui ferait travailler 24/24 heures six jours de suite des professionnels au domicile de patients dépendants.

Pages