Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Santé

/ Daniel Bordür

Quelques jours le refus du Sénat d'interdire les néonicotinoïdes en 2020, le collectif Une Franche-Comté sans OGM mobilise contre les pesticides. A Besançon, des étiquetages militants ont été effectués vendredi dans deux jardineries (photo ci-contre). Une marche contre Monsanto est programmée ce samedi 21 mai.

Pages