Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Société civile

/ Toufik-de-Planoise

Plus de 700 Gilets jaunes ont défilé samedi 23 février à Besançon, tentant en vain de bloquer la rocade et d'investir l'espace Valentin au nord de la ville, et se rabattant vers le centre en passant par le quartier populaire de Montrapon. Plusieurs interpellations et de blessés légers parmi les manifestants.

/ Toufik-de-Planoise

La manifestation partie du centre-ville a rallié le plus grand quartier de la région avant d'investir la route la plus fréquentée pour bloquer un temps une vaste zone commerciale. Après plus de 15 km de marche, le retour vers les parkings et le centre-ville, a été bloqué par un barrage des forces de l'ordre. Une stratégie des autorités discutable...

/ Daniel Bordür

Pas toujours très loin des Gilets jaunes qui manifestent dans les villes, des Gilets jaunes restent sur les axes routiers, voire s'y installent dans la durée. Factuel était samedi 9 février dans l'après-midi à Poligny où plusieurs dizaines de personnes participent à leur façon au mouvement social.

/ Toufik-de-Planoise

Partis du centre-ville, 800 Gilets jaunes ont rejoint en cortège Palente et tenté de bloquer le centre commercial Carrefour de Chalezeule. Une figure du mouvement, militant syndical FO, a reçu une lettre du préfet lui annonçant le considérer comme un meneur. Ce dernier estime que c'est de l'intimidation et qu'il n'y a pas de chef...

Accès libre

/ Daniel Bordür

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté en Franche-Comté à l'appel de Gilets jaunes et de plusieurs syndicats, Dole ayant la plus forte affluence. Parti du siège régional du Medef, le défilé de Besançon s'est scindé, la CGT s'arrêtant au bout d'une heure et demi. Plusieurs centaines de personnes ont encore marché trois heures, faisant halte devant des lieux de pouvoir économique et politique.

Accès libre

Pages