Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Syndicats

Moment intense d'émotion quand une gréviste de l'Ehpad Clair Jura de la Croix rouge à Montain s'empare du micro : « la crise ne légitime pas le non-respect pour les personnes ». Photos DB

Mercredi 24 février 2016 / Daniel Bordür

Le débrayage d'une heure a été l'occasion d'une confrontation des logiques entre le personnel de la maison de retraite et un cadre de la Croix rouge venu de Paris pour défendre « le retour à l'équilibre pour pérenniser la structure ». Les grévistes ont dit que ce n'est pas « le marche ou crève qui emmène une équipe ».

En avril dernier, une partie des salariés de Castmétal se mettait en grève pour protester contre cinq licenciements. L'inspecteur du travail en refusera un, et la cour d'appel de Besançon vient d'ordonner la réintégration des quatre autres. Photo d'archives

Jeudi 4 février 2016 / Daniel Bordür

Deux jours après que la cour d'appel de Besançon a réintégré quatre salariés licenciés en mai dernier chez Castmétal à Colombier-Fontaine (photo ci-contre), la CGT organisait partout en France, dont cinq en Franche-Comté, des rassemblements de soutien aux huit syndicalistes de Goodyear récemment condamnés à de la prison ferme.

Mardi 26 janvier 2016 / Daniel Bordür

Le malaise est palpable à entendre les fonctionnaires décrire l'accroissement des contraintes de tous ordres sur leur travail. Une infirmière du CHU souligne que 40% des violences déclarées sont entre collègues. Les mutualisations à l'université et dans les collectivités, la réforme des collèges sont dans le collimateur des personnels, peu nombreux dans la rue.

Jeudi 24 septembre 2015 / Daniel Bordür

Pour ses 120 ans, la première confédération syndicale du pays a signalé au préfet du Doubs les situations qu'elle considère comme des atteintes à un droit fondamental. Une responsable CFDT nous explique en quoi elle partage les mêmes constats : « la discrimination est insidieuse ».

Nathalie Canieux : « Les plus jeunes préfèrent travailler plus longtemps dans la journée, mais moins souvent. »

Jeudi 18 juin 2015 / Daniel Bordür

La fédération santé-sociaux de la CFDT est en conseil national à Arc-et-Senans. Sa secrétaire générale, Nathalie Canieux, développe dans cet entretien les enjeux du dialogue social et les obstacles qui l'empêchent. Elle dénonce aussi un article de la future loi vieillissement qui ferait travailler 24/24 heures six jours de suite des professionnels au domicile de patients dépendants.

Pages