Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Syndicats

Mercredi 21 janvier 2015 / Daniel Bordür

Avant un rendez-vous jeudi avec la députée Barbara Romagnan pour dire tout le mal qu'ils pensent du projet de loi Macron, 25 militants CGT se sont symboliquement rassemblés devant le siège du PS à Besançon pour dire non à l'extension du travail du dimanche : « une vision du 19e siècle » pour l'inspecteur du travail Emmanuel Girod. EELV craint pour sa part une atteinte à la liberté d'informer avec la notion de « secret des affaires ».

Pages