Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Théâtre

/ Daniel Bordür

C'est l'argument, fantastique, de la pièce d'Angelica Liddell Et les Poissons partirent combattre les hommes, dont la version mise en scène par Julien Barbazin et jouée par Benjamin Mba revient en seconde année au Festival de caves. Ecrite il y a près de vingt ans, elle est d'une actuité aussi vive que son actualité. A voir !

/ Daniel Bordür

A l'occasion du Festival de caves, le comédien strasbourgeois Luc Schillinger signe une interprétation époustouflante de l'œuvre de Rabelais qui est bien davantage qu'un aimable divertissement : un conte sur les illusions de la communication et les vertiges de l'imagination...

/ Daniel Bordür

Nuits dans les jardins de la gare du Midi est une pépite du festival de caves. Ecrit et mis en scène par Serge Kribus, le spectacle est magnifiquement interprété par la jeune comédienne qui donne corps et souffle à l'étonnante vie de la pianiste virtuose disparue en 1960.

/ Michèle Tatu

Alors que l'adaptation cinématographique par Xavier Dolan de Juste la Fin du monde, pièce du dramaturge franc-comtois Jean-Luc Lagarce (1957-1995), est à l’affiche à Besançon, le Centre Dramatique National et l'Université consacrent un colloque à l'œuvre de l'écrivain le 7 octobre.

/ Daniel Bordür

Créé en 2010, Femmes de fermes, le très beau spectacle de la compagnie professionnelle de théâtre Paradoxe(s) de Belleherbe, a connu le succès au festival d'Avignon et lors de représentations en milieu rural, la dernière à Voiteur, la prochaine mardi 13 septembre à Arc-les-Gray. Il n'est curieusement jamais venu à Besançon... 

/ Daniel Bordür

Une troupe limousine de cirque et de théâtre composée d'adolescents en séjour itinérant présente dans plusieurs communes du Jura La Traversée, un spectacle touchant, frais et généreux sur la question des réfugiés, ajustant son agenda au gré des rencontres.

Pages