Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

tribune

Mercredi 5 décembre 2018 / Invités

L'ancien ministre de la Fonction publique de Nicolas Sarkozy et leader de l'opposition républicaine au Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, président du département de Côte d'Or, propose une solution libérale à la crise actuelle : « Que l'État se concentre sur ses missions régaliennes, notamment la sécurité, la diplomatie et la défense, et laisse faire les collectivités locales pour les autres compétences. »

Accès libre

Mercredi 28 novembre 2018 / Invités

Plus de 2600 étudiants étrangers ont choisi Besançon et représentent 22% des inscrits à l'Université de Franche-Comté, soulignent Thibaut Bize, adjoint aux relations internationales au maire de Besançon, et Anthony Poulin, conseiller municipal délégué vie étudiante. Ils considèrent que le projet du Premier ministre d'augmenter les frais d'inscription de 1500% pour les étrangers va les « dissuader d'accéder aux études supérieures en les sélectionnant par l'argent, fragiliser nos universités, notre pays et notre ville. »

Accès libre

Mercredi 12 septembre 2018 / Invités

Dans un « appel à toute la gauche bisontine », l'adjoint à l'éducation anticipe une alliance LREM-UDI-MODEM, implore le PS, EELV, Générations.s, le PCF et la France Insoumise « d'accepter a minima... de se parler » et demande au PS de « se rendre compte qu'il n'est plus hégémonique et doit composer ».

Accès libre

Jeudi 30 août 2018 / Invités

Dans une tribune que Factuel publie, le député et conseiller municipal LREM de Besançon, s'en prend vivement à « l'extrême-gauche » et aux « biens-pensants, démagogues et extrémistes » qu'il accuse de visées « politiciennes »... Il tente de construire un en même-temps macronien où « solidarité et fraternité » cohabitent avec « maintien de l'ordre » et « refus des dérives délinquantes ».

Accès libre

Mercredi 29 août 2018 / Invités

Le collectif SOS Loue et Rivières comtoises s'interroge sur le bien fondé des travaux d'urgence effectué dans le lit à sec du Doubs dans le défilé d'Entreroche. Un regard de 90 centimètres, dont le fond est qui plus est obstrué, empêche l'alimentation de la faille... Quid également des relations entre eaux de surface et eaux souterraines ?

Accès libre

Jeudi 9 août 2018 / Invités

Plusieurs associations suisses (Pro Natura, Fédération de Pêche, WWF) et françaises (France Nature Environnement 25-90, APPMA Doubs-Franco-Suisse, Fédération de pêche et de protection des milieux aquatiques du Doubs, CPEPESC, SOS-Loue et Rivière Comtoise, Association Nationale de Protection Eaux et Rivières-TOS Doubs) demandent la « libre-circulation pour les poissons sans le barrage du Theusseret » sur le Doubs frontière.

Accès libre

Pages