Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

verbatim

Mardi 23 mai 2017 / Daniel Bordür

L'ancien secrétaire de la CGT de Peugeot-Sochaux expliquait dans une conférence donnée à Besançon sa vision de l'avenir du syndicalisme. Décryptant le mécanisme qui a fait perdre à la CGT sa première place dans le privé, il pense que « le point bas est passé » et que « le pire est derrière nous ». Un optimisme pas partagé par les militants d'Ensemble qui l'invitaient...

Lundi 5 septembre 2016 / La rédaction

Exhortant les électeurs de l'opposition républicaine à participer à la primaire de la droite et du centre, sans indiquer sa préférence, le président du groupe UDI-LR du Conseil régional de Franche-Comté a aussi invité à voter « les déçus de la gauche et ceux qui ont été trompés par le gouvernement Hollande ».

Mardi 10 mai 2016 / La rédaction

Le premier fédéral du Doubs, Nicolas Bodin, désapprouve le recours du 49.3 pour faire passer le projet sans vote. Le député Frédéric Barbier avait, lundi 9 mais, soit avant l'annonce du passage en force, des mots très durs pour un texte qui « favorise des accords à la carte pour chaque entreprise en marginalisant les accords de branche ». Le député écologiste Eric Alauzet n'aurait pas voté la loi, mais n'approuvera pas la censure.

Mercredi 9 mars 2016 / La rédaction

Fondateur il y a plus de 20 ans d'une petite société d'élagage à Besançon, Jean-Marie Vieille a manifesté contre la loi El Khomri. Il redoute d'être concurrencé par des entreprises qui auront passé des accords dérogatoires à la convention collective du paysage : « c'est le social qui fera la différence ».

Jeudi 4 février 2016 / La rédaction

Le conseil fédéral du Doubs a adopté une motion par 35 voix sur 37 indiquant notamment que le projet « constitue aujourd'hui un nouveau risque de stigmatisation d’une partie des citoyens et ne permet pas de lutter efficacement contre le terrorisme ». Le Territoire de Belfort en a fait autant ainsi que quinze élus bisontins.

Eric Alauzet : « Le manque de transparence, de clarté et de recherche de consensus aura mis les commissaires dans un piège inacceptable ».

Vendredi 15 janvier 2016 / Invité

Interpellé par les élus communistes de Besançon, le député EELV explique pourquoi il a refusé d'approuver le rapport de la Commission d'enquête parlementaire sur la baisse des dotations aux collectivités. Dans un texte adressé à Factuel, il indique : « c’est un sentiment de colère qui m’habite aujourd’hui, le sentiment d’avoir été trompé alors que j’ai sans doute été un des députés les plus présents aux auditions. »

Mardi 3 février 2015 / Daniel Bordür

La présidente de l'association des maires du Jura, conseillère régionale DVD, prend ses responsabilités. Elle appelle à battre Sophie Montel, la candidate d'extrême droite à la législative d'Audincourt qu'elle côtoie au Conseil régional. Factuel a interrogé plusieurs élus de droite républicaine, partagés entre embarras et critique résolue.

Pages