Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Plus de 50 idées pour faire revivre l'ancienne fruitière de Montain

Jeudi 2 octobre 2014 / Daniel Bordür

Remue méninges de la Fruitière à idées de Montain
Remue méninges de la Fruitière à idées de Montain

Plus de 50 idées, pistes, suggestions... Le remue-méninges organisé le 27 septembre par la Fruitière à Idées, à Montain, village de 501 habitants situé à quelques kilomètres de Lons-le-Saunier, était un beau moment d'échanges. Il clôturait une belle journée de découverte ou de redécouverte de l'ancienne fruitière qui fabriqua deux fromages par jour jusqu'en 1969, date de sa fermeture. Une pièce a aussi été utilisée comme séchoir à raisins destinés au vin de paille, d'où l'absence de carreaux aux fenêtres. On a songé un temps à y réinstaller la mairie qui occupa un temps l'étage...

Environ 300 personnes sont donc venues samedi 27. Ont franchi le petit escalier de bois accédant à l'intérieur où l'association Photo Mathe, réunissant une dizaine de créateurs d'images, présentait des photos du grand nettoyage du lieu quinze jours auparavant, et quelques autres. Ont gravi l'échelle menant à l'étage où des pros de l'isolation écolo, de la charpente ou de l'architecture, imaginaient ce que pourrait être une rénovation, mais aussi pouvaient répondre à ceux qui leur soumettaient un problème particulier ou demandaient un conseil.

On pouvait aussi venir faire réparer son vélo, régler la chaine ou les freins, par Julien de l'association Vélo qui rit. Manger les crêpes de Laurence, la voisine d'en face, et les beignets d'Armelle, la maraichère bio du village, écouter de la musique folk et de la guitare contemporaine. Apprendre d'une autre voisine, Michèle, quelques anecdotes anciennes, réaliser que sur le parvis de la fruitière qui tenait lieu de place du village, d'agora, les douze paysans d'alors (il n'en reste qu'un aujourd'hui) venaient deux fois par jour apporter leur lait sous le regard des enfants.

La place et sa fontaine sont toujours un lieu d'échanges, mais le rythme n'est plus le même. Le foyer rural y organise son troc-plantes annuel, la course de caisses à savon y a son arrivée, le vide-grenier son point de départ... La perspective d'une nouvelle vie pour l'ancienne fruitière a été réactivée par l'association La Fruitière à Idées qui réunit Frédérique, la propriétaire du bâtiment, dont le logement est dans l'autre l'aile, et des habitants de Montain et de quelques villages voisins, cette perspective est considérée d'un oeil intéressé par les riverains. Mais qu'en faire ? Pour quel usage ? Pour répondre à quels besoins, combler quels manques ?

C'était tout l'objet du remue-méninges. Susciter des propositions, des plus farfelues au plus sérieuses, des plus simples aux plus chères. Une seule consigne : ne pas critiquer les suggestions émises afin de laisser libre court aux associations d'idées... La liste en a été faite, écrite sous le regard de tous par l'ancienne institutrice Marie-Odile Mainguet devenue conseillère générale. Du dépot de pain au local d'exposition, du café associatif au mur d'expression libre ou au marché du dimanche, d'un lieu de rendez-vous pour covoiturage à une épicerie, une friperie ou une cuisine participative, les idées ont fusé dans une grande écoute mutuelle.

Une première étape est franchie. Reste à poursuivre la réflexion, évaluer l'adéquation des idées et de leur faisabilité : qui pour les porter et avec quels moyens ? La piste d'un chantier participatif pour la rénovation n'a pas été évoquée lors du remue-méninges mais lors de discussions ultérieures. Elle permettrait d'alléger la facture des travaux, mais on n'est pas là. Il faut d'abord construire le projet... 

Recommander cet article
0

Commentaires

Bravo pour cet article bien représentatf

Soumis par Frédérique B. le 2 oct 2014 - 13:49.

Super article qui nous fait revivre cette magnifique journée !

Soumis par Jean-Pierre le 3 oct 2014 - 15:06.

 Enfin une initiative citoyenne qui responsabilise les habitants d'un village.

Courage pour la suite.

Soumis par canale etienne le 19 oct 2014 - 17:24.

article intéressant, les images de la Place pourraiet être plus belles....

Soumis par clavel davignon le 22 juin 2015 - 18:09.

Aujourd'hui, le dépôt de pain marche le dimanche matin, et plusieurs activités ont été initiées. Le rez-de-chaussé a été aménagé en auto-construction : installation d'un poêle à bois fenêtres posées, cloisons déposées, création en vue d'un espace-cuisine et de toilettes sèches... La fruitière a organisé des expositions : photos, art contemporain, fait venir la comédienne Rose Sarasin pour une lecture de Geneviève De Gaulle sur son expérience de déportée à Ravensbrück où elle rencontra Germaine Tillion... Elle participe à des actions locales : anime une soirée de la semaine sans écran (à partir du 18 mai), découverte des anciens sentiers du village, fabrication de jus de pomme... Elle participe à l'information citoyenne : soirée du collectif Stop Tafta à la suite de laquelle le conseil municipal a voté une motion déclarant la commune hors-Tafta... 

Pour poursuivre l'aménagement du lieu, avec un bar associatif, l'association sollicite un petit coup de main via du financement participatif sur Kisskissbankbank...

Soumis par Daniel Bordür le 16 avr 2016 - 15:38.