Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Le CCFD-Terre solidaire rejette la "Déclaration universelle des droits des multinationales"

Vendredi 12 décembre 2014 / FISCHER Christian-Maryse

Le CCFD-Terre solidaire rejette la "Déclaration universelle des droits des multinationales"

10 décembre 2014 : 66e anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’Homme de 1948, c’est le jour choisi par le CCFD-Terre solidaire pour proclamer, sur le mode de l’humour, devant l’Assemblée nationale et en présence de plusieurs députés : la « Déclaration universelle des Droits des multinationales », (liberté, inégalité, impunité), évidemment pour la rejeter de façon spectaculaire !

On peut vivre l’événement sur le site du CCFD-Terre Solidaire en cliquant ici.’ Sur ce site, outre les proclamations sur le mode ironique, on peut lire des études de cas d’atteintes aux droits de l'homme dues aux activités de certaines multinationales dans des pays du Sud. Bref une vraie mine pour s’informer !

L’objectif de la manifestation de ce 10 décembre est de faire adopter par le Parlement la proposition de projet de loi, déposée il y a plus d’un an par 4 groupes parlementaires, mais que le gouvernement n’a toujours pas inscrit à l’ordre du jour de l’Assemblée. Cette proposition de projet de loi instaure la responsabilité des sociétés mères vis-à-vis de leurs filiales et sous-traitants : devoir de vigilance et responsabilité juridique. Elle permettrait aux victimes de drames comme celui du Rana Plaza (1138 morts et des milliers de blessés, en avril 2013) d'avoir accès à la justice et d’obtenir des indemnisations et aussi d'éviter d'autres drames. Après une année de concertation, elle a reçu, le 17 novembre dernier, le soutien de Manuel Valls. Et son inscription dans la « niche parlementaire » écologiste du 29 janvier 2015 vient d’être annoncée. Le CCFD-Terre Solidaire appelle le gouvernement ainsi que les parlementaires à soutenir massivement ce texte, sans en réduire la portée.

Pour faire avancer l'adoption d'une telle loi, merci de relayer ce message et de signer la pétition en ligne adressée à L. Fabius et E. Macron.

Maryse Fischer CCFD-Terre solidaire du Doubs ccfd25@ccfd-terresolidaire.org