Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Les brèves

Les grévistes de Nicollin améliorent leurs indemnités de licenciement

brève

Mercredi 20 mars 2013 / Roland Vasic

Mots-clés: NicollinSud

Les salariés en grève de l'entreprise Nicollin ont signé un accord en début d'après midi, ce mercredi, avec la direction. Selon Alain Chagué, syndicaliste Sud et représentant du personnel, la négociation s'est tout de même achevée par des menaces de licenciement pour faute grave au cas où l'accord ne serait pas entériné. Les employés en grève depuis lundi matin se sont prononcés en faveur d'une signature que le délégué Sud estime être un moindre mal.
Ils ont ainsi obtenu pour les départs volontaires (voir édition de lundi) : 1500 euros de plus que les indemnités de licenciement initiales par personne (leur revendication de base était d'obtenir 1000 euros par personne et par année d'ancienneté), les deux mois de préavis payés et non effectués, le paiement des jours de grève et la garantie que le Plan de sauvegarde de l'emploi sera valable dans les mêmes conditions pendant encore 24 mois. Il est convenu également que la direction n'entreprendra aucune poursuite. La séance s'est tenue en présence d'un représentant de l'Inspection du travail. Les premiers camions de ramassage ont été mis en route en fin de matinée par les non-grévistes. 

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Négociation mercredi matin chez Nicollin

brève

Mardi 19 mars 2013 / Roland Vasic

Mots-clés: NicollinSybertSud

Les employés grévistes du groupe Nicollin dans le Doubs ont obtenu qu'une séance de négociations se tienne mercredi matin. Selon le délégué du syndicat Sud, Alain Chagué, la direction a accepté de négocier et le directeur général adjoint de Montpellier a été mandaté à cette fin.  La séance aura lieu en présence de l'inspecteur du travail Stéphane Thuillier. Une majorité de salariés organise des piquets de grève depuis lundi matin aux entrées des centres de tri de déchets de Pouilley-les-Vignes et Corcelles-Ferrières (lire article). Un plan social a été décidé il y a un mois et 31 postes seront supprimés. Les salariés prêts à quitter l'entreprise en départ volontaire entendent obtenir davantage que ce que la négociation a validé. Ils revendiquent 1000 euros supplémentaires par année d'ancienneté « de manière à partir dans des conditions correctes ». 

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Le film « Welcome to Fukushima » à Besançon

brève

Lundi 18 mars 2013 / Michèle Tatu

Mots-clés: Fukushima

Le groupe antinucléaire de Besançon organise la projection du documentaire Welcome to Fukushima de Alain de Halleux,en présence du réalisateur, Alain de Halleux, mercredi 20 mars à 20h au Foyer des jeunes travailleurs Les Oiseaux (46 rue des Cras) à Besançon
Pendant deux ans, Alain de Halleux a suivi les habitants et les familles de la ville de Minamisoma, située à 20 km de la centrale nucléaire de Fukushima. Tous se posent une question : rester sur place et vivre avec la peur de la contamination, ou déménager ? Parmi ceux qui ont choisi de rester se trouve un père de famille, employé dans la centrale lors de l'accident, qui s'est reconverti avec succès dans le commerce floral, dopé par les enterrements et les commémorations. Un ancien garde forestier assiste quant à lui à la métamorphose du paysage après la catastrophe. Une chronique de l'après-Fukushima, à travers ces destins parallèles.

 

 

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Claude Jeannerot rapportera le projet sur la « sécurisation de l'emploi »

brève

Mercredi 13 mars 2013 / Daniel Bordür

Claude Jeannerot rapportera le projet de transcription de « l'accord emploi » en loi sur la « sécurisation de l'emploi » au Sénat. Le parlementaire (PS) est également président du Conseil général du Doubs. C'est la commission des affaires sociales de la haute assemblée qui l'a désigné pour cette mission, quelques mois après qu'il ait déjà été rapporteur du texte sur les emplois d'avenir. Il avait soutenu la candidature de François Hollande dès la primaire socialiste. 

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Absinthe : le Parlement européen retoque le texte de la Commission

brève

Mercredi 13 mars 2013 / Daniel Bordür

Mots-clés: absinthe

Le Parlement européen a suivi la recommandation de sa commission de la santé publique et de la santé alimentaire en rejetant la proposition de définition de l'absinthe de la Commission européenne par 409 voix contre 247. Annie Genevard s'est émue de ce vote et vient d'écrire au Premier ministre et au ministre de l'Agriculture pour leur signaler les « enjeux  patrimonial et économique » qu'il implique pour les distilleries du Haut-Doubs dont elle est députée (UMP). Elle leur demande notamment « d’intervenir pour protéger ce produit auquel la France a contribué à redonner ses lettres de noblesse ». Elle craint en effet que « si l’Absinthe n’est pas reconnue au niveau communautaire, la Suisse pourra poursuivre son action en faveur de l’enregistrement de l’indication géographique Absinthe, interdisant ainsi la commercialisation des produits européens et en particulier de l’Absinthe française (...) Suite à la demande déposée en 2010 par les producteurs d’Absinthe de Pontarlier, il apparaît essentiel que le dossier IGP 1 Absinthe de Pontarlier aboutisse au plus vite ». Son collègue Eric Alauzet (EELV) avait dès novembre demandé au gouvernement d'intervenir. 
Voir aussi sur le site de France3 les niveaux d'anéthol et thuyonne sur lesquels la Commission et le Parlement divergent. 

 

  • 1. Indication géographique protégée

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

« Heil Hitler » au bal du 14 juillet : prison ferme !

brève

Mercredi 13 mars 2013 / Daniel Bordür

Une dizaine de jeunes gens avaient fait le salut nazi et entonné des chants hitlériens lorsque la Marseillaise avait été jouée au bal du 14 juillet 2012 à Voiteur. L'un d'eux vient d'être condamné à quatre mois de prison ferme par le tribunal de grande instance de Lons-le-Saunier pour incitation à la haine raciale. Un mineur faisant partie du groupe a dû faire un stage de citoyenneté. Les autres n'ont pas été identifiés... 

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Montbéliard : Gérard Mordillat ne vient plus

brève

Mercredi 13 mars 2013 / Daniel Bordür

Mots-clés: Mordillat

L’Atelier, en partenariat avec le Cinéma et Rien d’autre, les Amis du Monde Diplomatique, présente « Le Grand Retournement » un film de Gérard Mordillat sur la crise financière, jeudi 14 mars à 20h30 au Cinéma Colisée à Montbéliard. Le réalisateur annoncé ne sera finalement pas présent.
C’est la crise, la bourse dégringole, les banques sont au bord de la faillite, le crédit est mort, l’économie se porte mal. Pour sauver la situation, les banquiers font appel à l’État qui soudainement, devient le sauveur ! Les citoyens paieront pour que le système se maintienne ; ainsi les riches resteront riches et les pauvres, pauvres. Adapté de la pièce de Frédéric Lordon, ce film mêle au texte des images d’archives sur des manifestations de travailleurs. 

 

 

 

 

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Annie Genevard au secours de l'absinthe de Pontarlier

brève

Lundi 11 mars 2013 / Daniel Bordür

 

La commission de la santé publique et de la sécurité alimentaire du Parlement européen recommande au Parlement Européen de rejeter la proposition de définition européenne de l’absinthe « équilibrée et qualitative » que la Commission européenne avait adoptée après un compromis passé entre les États membres de l'Union, après que la Suisse eut inscrit l’Absinthe, la Fée verte et La Bleue au registre national suisse des indications géographiques.
Le vote de Assemblée plénière est prévu ce mercredi.
Annie Genevard, maire de Morteau et députée du Haut-Doubs (UMP), indique dans un communiqué qu'un vote positif des députés européens  laisserait « libre cours à la Suisse de poursuivre son action en faveur de l’enregistrement de l’indication géographique absinthe, interdisant ainsi la commercialisation des produits européens, et en particulier de l’absinthe française dont on connaît la haute qualité ». Elle a contacté en urgence ses collègues députés européens pour les alerter de « l’enjeu capital de leur vote pour les producteurs d’absinthe de Pontarlier et de l’ensemble du pays ».    

 

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Les écologistes tiennent leur convention régionale sur la transition énergétique

brève

Lundi 11 mars 2013 / Daniel Bordür

La prochaine convention régionale d'EELV aura pour thème « la transition énergétique pour vivre mieux » et se tiendra samedi 16 mars à la maison familiale rurale de Morre. Les écologistes ne cachent pas sur leur plaquette-programme le logo du débat national sur le sujet lancé par le gouvernement. On ne s'étonnera donc pas de trouver quelques intervenants à la conférence de lancement à leur journée : Gérard Magnin (Energiy Cities) et Louis Massias (Ercisol) parleront d'engagement citoyen. Le matin, deux tables rondes traiteront de l'efficacité énergétique des bâtiments et des mobilités, l'après-midi des ateliers aborderont la biomasse, l'éolien et l'hydraulique. Il aura été question à l'ouverture du changement climatique, à midi de l'Europe avec la députée européenne Sandrine Bélier, et de la France avec Eric Alauzet.

 

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

« Accord emploi » : Barbara Romagnan consulte à tout va

brève

Lundi 11 mars 2013 / Daniel Bordür

Mots-clés: ANI

« Vigilante et inquiète quant aux conséquences sur la protection collective notamment en matière de licenciement et de contrat de travail » à propos de l'accord signé par le MEDEF, la CFDT, la CGC et la CFTC, la députée Barbara Romagnan (PS) n'a pas fait que rencontrer les syndicats défavorables à sa transcription dans la loi. Elle a aussi vu la CFDT, la CGC et l'UNSA côté salariés, et la CGPME côté employeurs. Elle annonce sur son blog qu'elle doit également s'entretenir du sujet avec les représentants de la Mutualité (l'accord prévoit une généralisation des complémentaires santé) et le Syndicat de la magistrature (les magistrats ayant à appliquer le droit du travail). Elle attend en outre pour se prononcer sur le projet que présentera le ministre Michel Sapin.

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Industrie : une semaine comtoise, un train et un ministre à Belfort...

brève

Lundi 11 mars 2013 / Daniel Bordür

La semaine de l'industrie, c'est la semaine prochaine. Avec visites d'entreprises et animations dans les lycées, forums des métiers ou des stages, portes ouvertes avec inscription obligatoire... Le programme est vaste et visible ici sur le site ad hoc. La France sera sillonnée par le « train de l'industrie » qui fera à Belfort la seule halte comtoise, vendredi 22 mars, le jour où le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg y est annoncé. Ce train comporte un « wagon UIMM de Franche-Comté », la branche métallurgie du MEDEF.

 

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Un forum professionnel sur le commerce en octobre à Belfort

brève

Lundi 11 mars 2013 / Daniel Bordür

Mots-clés: commerce

Belfort accueillera les 7 et 8 octobre à l'Atria une manifestation professionnelle à l'intention du monde du commerce : le Forum Pro-Est. Il s'agira d'un « mélange entre un salon de fournisseurs des commerçants (à mi chemin du salon parisien biennal Equip-Mag 500 et de l'agora pour que les professionnels échangent, on sera loin du schéma du stand qui ne correspond plus aux attentes, mais plutôt dans une démarche inter-active », explique-t-on à la CCI du Territoire de Belfort qui présentera le détail du programme vendredi. 500 professionnels du Grand-Est sont attendus à cette manifestation qui entend prendre une dimension Grand-Est. D'ailleurs, les présidents des CCI d'Alsace, Franche-Comté, Jura, Haute-Saône et Côte d'Or devraient être là lors de la conférence de presse, mais pas celui du Doubs.
Quelle est la raison de cette absence ? Il se murmure que la régionalisation des chambres de commerce a été compliquée, pour ne pas dire conflictuelle. Le produits des taxes finançant les chambres ne va plus aux chambres départementales, mais à la chambre régionale qui, après s'être servie, reverse leur quota-part aux chambres départementales. Forcément, la répartition n'a pas fait que des heureux. Et les velléités de constitution d'une CCI Aire Urbaine n'ont pas non plus milité pour une vision partagée des choses...  

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Une chaîne anti-nucléaire samedi à Besançon

brève

Vendredi 8 mars 2013 / Daniel Bordür

Le collectif associatif et politique Stop Nucléaire 1 organise une « réaction en chaîne » ce samedi 9 mars à 14 h 30, place Pasteur à Besançon, en lien avec une manifestation identique à Paris. Il entend ainsi rappeler les deux ans - lundi 11 mars - de l'accident de Fukushima et ses conséquences : « des désastres humains et environnementaux qui, malgré le silence des grands médias français, ont modifié profondément la nature du débat sur l’énergie nucléaire ». Il souligne l'interrogation de  Willy De Roovere, qui a dirigé l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire Belge : « Nous devons nous demander si le risque est acceptable pour la société. Je pense qu’aujourd'hui’hui il ne l’est plus ».

Le collectif bisontin est favorable à « un arrêt définitif du nucléaire civil et militaire, pour des mesures efficaces de sobriété énergétique et pour un développement d’un mix énergétique renouvelable ». Il estime qu'après la décision de plusieurs pays européens de préparer la sortie du nucléaire, la France est « isolée » et soumise au « lobby nucléaire » avec l'annonce de « la création d'un fonds de soutien à la filière nucléaire avec les contributions financières d'AREVA, EDF et pour un tiers par le fond stratégique  d'investissement de l’Etat ! »

  • 1. APIC, CAC, Resto trottoir, FNE, Solidaires, Alternatifs, Gauche Anticapitaliste et PG (membres du Front de Gauche), EELV, NPA

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

8 mars : toute l'égalité, rien que l'égalité

brève

Jeudi 7 mars 2013 / Roland Vasic

A l'origine la journée internationale des droits des femmes est liée aux revendications du mouvement ouvrier. La lutte pour une égale considération de leur activité professionnelle est actuelle. Divers évènements sont organisés dans la région :
8h30, collége Albert Camus de Besançon : « séance de sensibilisation à l'égalité filles-garçons », le recteur Eric Martin rencontre des élèves de classe de 3ème.
De 9h30 à 11h, espace associatif Simone de Beauvoir, 14 rue Violet à Besançon : débat sur l'égalité femmes-hommes « Les femmes d'aujourd'hui sont-elles condamnées à être des super-women ? », organisé par le CIDFF après la projection du film Vies croisées.
14h à 16h, lycée Pergaud à Besançon, table ronde sur l'égalité filles-garçons, organisée par la LMDE et la FCPE.
16h30, devant le supermarché de Montrapon, 3 place rue Pierre de Coubertin et l'école maternelle, 18 avenue de Montrapon à Besançon, l'association Halte discriminations organise « la rose du 8 mars » offerte aux parents et en particulier aux pères.
18h à 19h, place Pasteur à Besançon, Amnesty international, Osez le féminisme et Solidarités femmes appellent à un rassemblement.
20H, Lure, la municipalité programme au cinéma Mélies un débat en présence de femmes d'horizons différents et la projection de la comèdie We want sex equality

 

 

 

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Une conférence-projection « Contre information » mardi à Besançon

brève

Dimanche 3 mars 2013 / Michèle Tatu

Dans le cadre d'un programme initié par le pôle de recherche Contrat Social en amont du projet « Puisqu'on vous dit que c'est possible » Besançon-Tanger 2013, l'Institut supérieur des beaux arts de Besançon organise une conférence-projection animée par Nicole Brenez, professeur à l'Université Paris 3 et membre de l'Institut Universitaire de France. Elle programme les séances d'avant-garde de la Cinémathèque française. Auteure de nombreux livres (parmi lesquels L'invention figurative du cinéma en 1998 et Le Cinéma d'avant-garde mode d'emploi en 2010), elle consacre une réflexion au cinéma des groupes et collectifs oubliés, notamment le Groupe 
Medvedkine de Besançon.
Mardi 5 mars au Cinéma Kursaal (entrée libre).

 

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Pages