Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Les brèves

L'Université de Franche-Comté solidaire des victimes de la répression en Turquie

brève

Jeudi 6 octobre 2016 / La rédaction

Le Conseil d’Administration de l’Université de Franche-Comté a adopté à l’unanimité une motion de « solidarité avec les étudiants et universitaires destitués, arrêtés ou emprisonnés » par le gouvernement turc, quelques jours après un vote similaire du conseil de gestion de la faculté de lettres et sciences humaines. Elle précise que l’Université « mettra en œuvre toutes les mesures possibles pour accueillir et protéger dans son établissement les personnels, enseignants et étudiants des universités turques dont la liberté et la sécurité seraient menacées ». (lire ici).

A l'origine de la motion, l'AMEB Solidaires Etudiants espère que le texte sera « repris par l'ensemble des institutions universitaires en France et permettra de renforcer les liens de solidarité internationale avec le mouvement progressiste et démocratique en Turquie ».

La motion exige notamment le rétablissement dans leurs fonctions des universitaires destitués et la libération des prisonniers. En janvier dernier, « plus d’un millier d’universitaires, de chercheurs et d’intellectuels en Turquie – les « Universitaires pour la paix » – avaient signé une pétition demandant l’arrêt des massacres à l’encontre de la population kurde, la plupart avait ensuite fait l’objet de poursuites judiciaires et plusieurs dizaines d’entre eux avaient été arrêtés ou destitués ».

Plus de 15 000 enseignants dont de nombreux syndicalistes ont été destitués après la tentative de coup d'Etat du 15 juillet, 1900 doyens des établissements publics et privés ont été suspendus, et plusieurs centaines d’étudiants sont emprisonnés.

Center parcs : des collectivités « peu loquaces » pour EELV

brève

Mercredi 28 septembre 2016 / La rédaction

Mots-clés: center parcs

Europe-Ecologie-Les-Verts de Bourgogne-Franche-Comté déplore dans un communiqué que « la rencontre entre Pierre et Vacances et des élus locaux, qui a eu lieu au conseil départemental du Jura le 22 septembre, n'a donné lieu qu'à un communiqué laconique du groupe Pierre et Vacances sur « la faisabilité technique des projets tant sur les aspects environnementaux, la ressource en eau, l’assainissement et l’accès aux sites ».

EELV assure qu'il ne « se satisfera pas d'une analyse partiale du groupe pour se forger son opinion et demande la publication intégrale des études tout comme les modes de financement ». Le mouvement rappelle les engagements de transparence pris par Pierre et Vacances lors du débat public et par la Région lors des rencontres en mai et juin du Pic Noir et du Geai du Rousset avec le Vice Président en charge du tourisme ».

EELV refuse en outre « une vision à court et moyen terme de la gestion de l'eau dans un contexte de dérèglement climatique (...), la protection de ce bien commun doit se faire sur du très long terme. Faut-il rappeler à nos élu(e)s la détérioration de nos cours d'eau (Bienne, Loue, Cuisance, l'Arconce...), que la source de l'Ain a été à sec pendant 2 mois cet été ». Pour EELV, « la priorité de l'investissement public doit être la préservation de la qualité de l'eau et de s'assurer de l'alimentation en eau des populations pour les décennies à venir ».

EELV attend enfin « des éclaircissements sur qui va financer quoi, puisque c'est bien les contribuables qui financeront, et une véritable étude sur l'impact de deux center parcs sur les infrastructures touristiques existantes ».

Haute-Saône : Maurice Fassenet quitte le conseil départemental

brève

Mardi 27 septembre 2016 / La rédaction

Maurice Fassenet va démissionner du conseil départemental de Haute-Saône où il siégeait depuis quinze ans, élu divers-gauche du canton de Marnay. Il assistera à sa dernière séance vendredi 30 septembre. Il sera remplacé par Jean-Claude Gay qui était dans la précédente mandature élu du canton de Pesmes sous l'étiquette MoDem tout en siégeant au sein de la majorité dirigée par le socialiste Yves Krattinger.

102.910 inscrits à Pôle-Emploi fin août en Franche-Comté

brève

Lundi 26 septembre 2016 / La rédaction

Mots-clés: Statistiques emploi

Avec 102.910 inscrits à Pôle-Emploi fin août en Franche-Comté, toutes catégories confondues, soit une augmentation de 1600 personnes en un mois. La tendance est identique à celle de la grande région Bourgogne-Franche-Comté (+ 4300 personnes, soit + 1,8% en un mois, + 1,5% en un an), territoire pour lequel l'administration publie ses statistiques régionales depuis le début de l'année. (voir le document complet en cliquant ici).

Toutes catégories confondues, c'est à dire en additionnant la catégorie A des inscrits n'ayant eu aucune activité (58.360 en Franche-Comté), les catégories B et C de ceux ayant eu une activité réduite (33.270), la catégories D de ceux qui sont en formation, en CSP1 ou en maladie (5220) et E des chômeurs recrutés en emplois aidés ou créateurs d'entreprise (6060).

La moitié de l'augmentation du total des inscrit est située dans le Doubs (+790). Cette augmentation touche davantage la Jura (+350) que la Haute-Saône (+230) qui a la même hausse que le Territoire-de-Belfort pourtant moins peuplé et ayant moins d'inscrits à Pôle-Emploi. Les proportions sont sensiblement identiques pour les catégories ABC, mais relativement différentes pour la seule catégorie A : le Doubs enregistre un léger mieux avec 280 inscrits de moins en un mois quand ils augmentent dans le Jura (+90) et la Haute-Saône (+50).

Les plus de 50 ans sont toujours plus nombreux à être affectés par la dégradation de la situation décrite par les statistiques. Dans le Doubs, ils sont 1,5% de plus en un an en catégorie A, mais 3,4% de plus en catégories ABC, dont 5,5% pour les hommes. Autrement dit, il y a davantage de chômeurs âgés, qu'ils ne travaillent pas du tout ou dégotent un petit boulot précaire.

A l'inverse, les moins de 25 ans sont 7,6% de moins en un an en catégorie A, 5,9% de moins en catégories ABC. Mais sur un mois, ils sont 1,6% de plus en ABC, et 1% de moins en A. C'est encore plus net pour les jeunes en Haute-Saône, avec - 10% en un an pour la catégorie A, et - 6% pour les ABC, ou dans le Territoire-de-Belfort avec respectivement - 10,6% et -7%. En revanche, la situation ne s'améliore pas pour les jeunes Jurassiens.

Comme ils en sont désormais coutumiers, la Direccte et Pôle-Emploi formulent un « avertissement » destiné à ce qu'on prenne un luxe de précautions avec les chiffres publiés : « En août 2016, le nombre de sorties de catégories A, B, C pour défaut d'actualisation a enregistré une baisse inhabituellement forte. Cette baisse affecte à la hausse le nombre de demandeurs d'emploi en catégories A, B et C, de manière plus importante pour les catégories A et C. Elle pourrait s'expliquer, au moins en partie, par une sensibilité des comportements d'actualisation au nombre plus élevé de jours ouvrés dans la période d'actualisation ce mois-ci, suite au changement du calendrier d'actualisation en janvier 2016. »

  • 1. contrat de sécurisation professionnelle

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Center parcs : « les collectivités au chevet du malade » pour France Nature Environnement

brève

Jeudi 22 septembre 2016 / La rédaction

Mots-clés: center parcs

Les conseils départementaux du Jura et de Saône-et-Loire, la région Bourgogne-Franche-Comté et les préfets ont rendez-vous ce jeudi 22 septembre à Lons-le-Saunier avec les dirigeants de Pierre et Vacances qui, selon France3, ont pris la décision de poursuivre la création de deux centers parcs à Poligny et au Rousset.

Sur place, les opposants aux projets ont annoncé un rassemblement de dénonciation du projet pour le CJOCP, d'interpellation pour FNE et le Pic noir, avec des arguments convergeant. Le CJOCP estime les projets « dévastateurs » tandis que France-Nature-Environnement considère le « modèle en crise », considérant que les « collectivités sont au chevet du malade ». Le Pic noir demande aux élus de « tenir leurs promesses de transparence ».

Le trottoir d'en face n'est pas toujours ce qu'on croit !

brève

Mardi 20 septembre 2016 / La rédaction

La signalisation routière n'est pas toujours très adaptée. A vrai dire, les situations ne mettent pas toujours du leur pour correspondre aux panneaux que les services ont dans leurs entrepôts. Avenue Gaulard, à Besançon, deux panneaux sur trois ont quand même une utilité. L'un signale des travaux, un autre intime donc logiquement de rouler doucement. Le troisième, qui ne s'adresse pas aux conducteurs derrière leur volant, mais aux piétons allant sur l'unique trottoir de cette passante artère, leur propose une solution plutôt scabreuse : traverser hors des clous pour se retrouver coincé entre un bus et un mur, en face, là où justement il n'y a pas de trottoir... Sans compter les éclaboussures car la pluie est revenue !

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Les cigognes passent… signalez vos observations à la LPO

brève

Jeudi 1 septembre 2016 / La rédaction

Des cigognes dans le ciel bisontin en août 2015... (photo d'archives)

La ligue de protection des oiseaux de Franche-Comté nous adresse ce communiqué :

Comme chaque année, la fin de l’été signe le retour au travail pour une bonne partie de la population… humaine ! Les populations de cigognes blanches ont quant à elle déjà entamé, depuis la mi-juillet, leur voyage retour... Les
oiseaux partent vers leurs aires d’hivernage en Espagne et en Afrique du Nord et sub-saharienne. Des milliers d’individus quittent ainsi l’Europe pour rejoindre l’Afrique en contournant la Méditerranée. Elles empruntent, pour la plus grosse
partie des effectifs, le détroit du Bosphore pour rejoindre l’Afrique de l’Est. Certaines iront même jusqu’en Afrique du Sud !

L’autre partie des cigognes emprunte le détroit de Gibraltar pour gagner l’Afrique du Nord et de l’Ouest. Sur cette dernière voie de migration, la Franche-Comté représente un passage quasi incontournable de la mi-juillet à la fin septembre (pic de passage fin août). Les oiseaux arrivent majoritairement d’Allemagne, se glissent entre les Vosges et le Massif Jurassien pour traverser notre région via plusieurs couloirs. Le couloir le plus important est l’axe Montbéliard-Besançon-Lons-le-Saunier.

La migration relayée par le réseau d’observateurs de la LPO Franche-Comté fait état de plus de cent observations depuis début août (voir les cartes en ligne sur le site de la LPO Franche-Comté, pour la cigogne blanche ici). Des groupes d’oiseaux s’arrêtent régulièrement dans les prairies et les villages comtois. Bien que les voies de migration soient connues, la LPO Franche-Comté a besoin de vous ! Connaitre la localité d’un groupe en halte peut nous permettre de dépêcher sur place un ornithologue qui pourra déchiffrer les bagues portées par certains oiseaux, ce qui nous en apprendra plus sur les stratégies migratoires mises en place par l’espèce. Merci pour la transmission de vos observations, si possible en temps réel.

Pour transmettre vos informations :
• par téléphone au 03.81.50.43.10
• sur la page Facebook
• via l’appli Naturalist, liée au site de saisie en ligne  (inscription gratuite).

La mort d'un grand photographe, Marc Riboud

brève

Mercredi 31 août 2016 / Daniel Bordür

Washington, 21 octobre 1967. devant le Pentagone, lors d'une marche pour la paix au Vietnam, Jan Rose Kasmir donne un beau visage à la jeunesse américaine.

Il s'était engagé dans la Résistance. Invité du congrès du SNJ en 2011 à Autrans, il avait raconté un accrochage auquel il avait participé au sein du Maquis du Vercors. Un moment émouvant pour les 150 journalistes qui avaient participé à l'événement qui avait démarré par une intervention de Stéphane Hessel.

Il intégra l'agence Magnum, invité par deux de ses fondateurs, Robert Capa et Henri Cartier-Bresson. Il a voyagé sur toute la planète, photographiant le cinquantenaire de l'URSS, la liesse de l'indépendance de l'Algérie, la révolution culturelle chinoise, la révolution islamique en Iran, le procès de Barbie... On lui doit la fameuse photo de la jeune fille à la fleur lors d'une manifestation contre la guerre du Vietnam à Washington...

Une exposition de ses photos sur Cuba lui est consacrée jusqu'au 11 septembre à Perpignan, au festival Visa pour l'image.

Son site ici.

Collecte de fournitures scolaires pour les familles en difficulté

brève

Lundi 29 août 2016 / La rédaction

La section PCF de Besançon lance un appel à la solidarité en proposant une collecte de fournitures scolaires.  « Nombre de familles, ne disposant pas des allocations de rentrée, n’ont pas les moyens d’acheter les fournitures nécessaires », indique-t-elle en évoquant « l’urgence » et en invitant ceux qui souhaitent contribuer à apporter classeurs, feuilles pour classeurs, pochettes, dictionnaires (français), stylos, feutres, ardoises blanches, etc. au local du PCF, 59 rue des Flûtes Agasses à Besançon du lundi au vendredi de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h30.

Les fournitures collectées seront confiées au Secours Populaire Français qui en assurera la distribution.

Karine Berger et Albin Herbette à la fête de la rose du Jura

brève

Mercredi 24 août 2016 / La rédaction

Karine Berger, la députée des Hautes-Alpes, leader de la motion D lors du dernier congrès du PS, est l'invitée d'honneur de la deuxième fête de la rose du Jura qui se tient à Saint-Didier, près de Lons-le-Saunier, dimanche 4 septembre. C'est assez logique puisque Marc-Henri Duvernet, avait signé cette motion à mi-chemin des frondeurs et des soutiens sans faille du gouvernement, avant d'être élu premier fédéral jurassien.

La majorité du parti sera cependant représentée par Albin Herbette, secrétaire national à la coordination régionale, après que Marc-Henri Duvernet eut sollicité la présence de Jean-Christophe Cambadélis lui-même. Permanent du PS lors du mandat de Martine Aubry comme première secrétaire, M Herbette est trésorier de la fédération d'Indre-et-Loire. Il a été candidat aux municipales 2014 à Versailles sur la seule liste de gauche en présence. Face à quatre listes de droite et une d'extrême-droite, elle avait obtenu 14,9%...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

La disparition de Georges Maurivard

brève

Samedi 6 août 2016 / La rédaction

Georges Maurivard est décédé, apprend-on par un communiqué de la section de Besançon du PCF daté de vendredi 5 août 2016. Celui que ses amis et camarades appelaient affectueusement Yoyo, avait été une figure du mouvement syndical bisontin. Employé à l'ancienne usine Rodiaceta des Prés-de-Vaux, il avait quitté la CFTC à la fin des années 1950 pour adhérer à la CGT. Une de ses harangues aux salariés lors de la grande grève de 1967, « A bientôt j'espère », a donné son titre au fameux film de Chric Marker.

Georges Maurivard aura ensuite adhéré au PCF et fut adjoint au maire Robert Schwint de 1977 à 1983.

Affaibli par la maladie, il souffrait de ne pouvoir suivre les activité de l'association des Amis de la maison du peuple dont il aura été président. Il a également été une cheville ouvrière du CCPPO, le Centre culturel populaire de Palente-Orchamps.

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Loi Travail : la mobilisation estivale sur l'A36 !

brève

Lundi 25 juillet 2016 / La rédaction

Mots-clés: loi El Khomri

Ce samedi 23 juillet, l’intersyndicale du Doubs (CGT, FO, FSU, Solidaires) et le Comité de mobilisation de l’Université de Franche-Comté ont mené une action de péage gratuit à la sortie d’autoroute d’Ecole Valentin.

L’opération, qui a duré deux heures, a été « chaleureusement accueillie, généralement à coup de klaxon, par les centaines d’automobilistes de passage », souligne un communiqué de l'intersyndicale.

L'opération a été l'occasion de rappeler qu'une nouvelle journée de grève et de manifestation est annoncée le 15 septembre.

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

La taxe sur la consommation d'énergie adoptée par le Syded du Doubs

brève

Mardi 28 juin 2016 / La rédaction

Mots-clés: TFCE

Le conseil syndical du Syndicat mixte d'énergies du Doubs a finalement instauré la taxe communale sur la consommation finale d'énergie que proposait depuis plusieurs années son président, le sénateur Jean-François Longeot. Le coefficient, qui pouvait être fixé à 2, 4, 6 ou 8, a été établi à 6. Les communistes avaient défendu le rejet du projet, à tout le moins la consultation préalable des communes.

Voir les arguments des uns et des autres ici.

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

PS : le conseil fédéral du Doubs réclame une primaire

brève

Lundi 30 mai 2016 / La rédaction

Les mandataires des différentes motions de la fédération socialiste du Doubs lors du dernier congrès du PS, Nicolas Bodin (A), Marcel Ferreol (B) et Sébatien Coudry (D) ont rédigé ensemble une motion demandant aux instances nationales « que le candidat du PS soit désigné selon un processus analogue à celui mis en place lors de la dernière élection présidentielle ».

Intitulée « Pour une primaire citoyenne de la gauche », cette motion a été largement approuvée par le conseil fédéral (35 pour, 6 abstentions, 0 contre) réuni jeudi 26 mai. L'initiative met les animateurs du PS du Doubs dans une position de relative défiance vis à vis de la direction nationale du parti. En voici le texte :

« La primaire citoyenne de gauche est une condition indispensable du rassemblement des forces de gauche et de la mobilisation citoyenne, pour permettre à la gauche de gagner l'élection présidentielle en 2017.
Le Conseil Fédéral du PS du Doubs appelle ainsi au soutien des trois conditions minimales posées par "Notre Primaire", notamment "l’ouverture sans préalable des candidatures à toutes celles et ceux qui se reconnaissant dans les valeurs de la gauche et de l’écologie, ainsi que la possibilité pour un mouvement politique d’avoir le cas échéant plusieurs candidats issus de ses rangs" et "cinq semaines de débats avant un scrutin qui se déroulerait au plus tard en décembre 2016". Enfin, en adéquation avec ses statuts nationaux, "une reconnaissance et un soutien de la gagnante ou du gagnant par les autres candidates et candidats."
Il salue la mobilisation locale spontanée qui a lieu depuis quatre mois, animé par le collectif "Notre Primaire Doubs" composé des membres des partis politiques présents à titre individuel, de militants associatifs ou syndicaux et de citoyens, ayant déjà organisé deux grands rassemblements et trois AG de débats citoyens, qui sont la première étape de la primaire
Lors du prochain conseil national du 18 juin prochain, le Parti socialiste décidera dans l’esprit de pluralité, des modalités de candidature à la candidature à la primaire citoyenne.
On constate à l’heure actuelle les véritables difficultés liées à l'organisation véritable de ces primaires citoyennes. La fédération du PS du Doubs défend le respect des statuts internes du PS instituant la désignation de son candidat par un processus de Primaires. Elle demande donc, que le candidat du PS soit désigné selon un processus analogue à celui mis en place lors de la dernière élection présidentielle. »

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Une pétition contre les fermetures des guichets des gares de Saint-Claude et Morez

brève

Vendredi 27 mai 2016 / La rédaction

La SNCF a prévu de fermer les guichets des gares de Saint-Claude et Morez, desservies par la fameuses lignes des hirondelles dont la pérennité n'est pas garantie. Ces fermetures vont obliger les plus âgés et les plus précaires, peu à l'aise avec le numérique ou victimes de la fracture numérique, à se rendre à Oyonnax, dénoncent les maires des deux villes du Haut-Jura qui ont pris l'initiative d'une pétition.

On peut la trouver ici.

Pages