Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Les brèves

L'école Montessori rebondit à Besançon

brève

Mercredi 26 août 2015 / La rédaction

La médiatisation de sa situation très critique de l'école Montessori de Besançon au printemps, a conduit la propriétaire du 7 rue Andrey, quartier Saint Claude à Besançon, à proposer une partie de son local, qui héberge déjà un établissement d'enseignement supérieur privé, le cours Biomedal. L'école Montessori est en train de s'installer en rez-de-jardin dans un espace intérieur de 200m2 aux normes d'accueil du public avec un bel extérieur de 600m2.

L'école, rebaptisée Ecole Montessori Grandir Ensemble à l'occasion du déménagement, dispose donc enfin d'un local lui permettant d'accueillir deux ambiances de classe d'une vingtaine d'enfants chacune pour les 3 à 6 ans et les 6 à10 ans. Elle accueillera à la rentrée une vingtaine d’enfants de 2 ans et demi à 9 ans, venant de Besançon et des alentours. Il seront accompagnés au quotidien par deux éducatrices formées à la pédagogie Montessori et une assistante, ainsi que par de nombreux bénévoles lors d’ateliers et des récréations.

Les inscriptions sont toujours ouvertes et sont également possibles en cours d'année.

L'école est gérée par l'association EMBRE (Education Montessori à Besançon : pour le Respect de l’Enfant) créée en juillet 2008. Le projet est né d'une initiative portée par des parents dans la continuité de structures multi-accueil telles que l'Antenne Petite Enfance. L’école accueille régulièrement des professionnels de l’enfance qui viennent observer et échanger afin d’améliorer leurs pratiques. De nombreux parents assistent à la mise en œuvre de la pédagogie, soit à travers l’école, soit lors d’ateliers où ils peuvent observer, et ainsi trouver des éléments pour avancer dans la construction de leur parentalité. De nombreux bénévoles apportent depuis l’ouverture leur concours au fonctionnement : présence aux récréations, proposition d’ateliers variées : jardin, arts plastiques, anglais, poterie, peinture, vidéo, musique...

Contact : ecole.montessoribesancon@gmail.com

 

De goudron et de plume : un second festival des arts de la rue à Besançon en octobre

brève

Samedi 22 août 2015 / Daniel Bordür

La Place du Jura de Besançon (place de Lattre-de-Tassigny) s’anime pendant l’été avec le marché bio organisé le mardi de 17 h à 20 h par l'association Village-Tarragnoz, mais pas seulement, puisque l’association du Goudron et des Plumes prépare la deuxième édition du Festival des arts de la rue du 2 au 4 octobre.

Ce festival  participatif est né du désir d’apporter du rêve dans le quartier de Tarragnoz. Il s’agit aussi pour les jeunes organisateurs du Festival, de transformer l’espace urbain et de le concevoir comme un lieu festif en complément du marché bio. La manifestation se déroule sur la place et dans les cours grâce à la participation active des gens du quartier. Cela permet aux habitants de se réapproprier leur espace de vie quotidien et d’en faire autre chose, un lieu de culture, d’échanges et de rencontres.

Marie-Françoise Lecaillon préfète de Haute-Saône

brève

Jeudi 23 juillet 2015 / La rédaction

Jusqu'à ces derniers jours secrétaire générale pour les affaires régionales à la préfecture de Bordeaux, Marie-Françoise Lecaillon sera installée lundi 27 juillet préfète de Haute-Saône. Elle est notamment passée la région parisienne, la Savoie, les Alpes-Maritimes, le Pas-de-Calais, le Nord, la Saône-et-Loire et les Bouches-du-Rhône...

Voir son CV ici et son témoignage sur son engagement chrétien .

La CGT de Franche-Comté opposée au projet de Center parcs à Poligny

brève

Jeudi 23 juillet 2015 / La rédaction

Mots-clés: center parcs

La CGT de Franche-Comté « continue de penser qu'il est plus judicieux, dans notre région, pour les collectivités locales, d'investir dans le tourisme social, familial, accessible au plus grand nombre » plutôt que dans le Center parcs de Poligny. Le syndicat, qui s'était abstenu en juin 2014 au CESER trouvant son avis « pas assez critique », entend défendre « un tourisme socialement et économiquement responsable ». Il se réjouit par ailleurs qu'entre temps, le Conseil régional a décidé de se porter acquéreur du Village vacances de Lamoura qui est mis aux enchères vendredi 24 juillet. 

« A la rencontre de Germaine Tillion » et Jean Lacouture

brève

Dimanche 19 juillet 2015 / La rédaction

Premier biographe de Germaine Tillion et l’un des membres fondateurs de l'association Germaine Tillion  de  Paris, Jean Lacouture est décédé le 16 juillet 2015, à l'âge de 94 ans.

Le 3 décembre 2008, le conseil d'administration et les membres de l'association franc-comtoise A la rencontre de Germaine Tillion lui avaient demandé de venir présenter le film de Gilles Combet intitulé Les 3 vies de Germaine Tillion et d’animer le débat. A cette occasion, la municipalité de Besançon avait rendu un  hommage tout particulier aux trois personnalités de cette journée : Germaine Tillion,  Jean Lacouture et  Gilles Combet.

Aujourd’hui, le conseil d’administration et les membres de l'association A la rencontre de Germaine Tillion partagent  la douleur de la perte de Jean Lacouture et présentent leurs sincères condoléances à sa famille et à ses amis.

Soudaine mortalité piscicole dans la Valière en aval de Lons-le-Saunier

brève

Jeudi 9 juillet 2015 / La rédaction

La Valière, la rivière qui traverse l'agglomération lédonienne, a connu, peu après les orages mardi 7 juillet, une importante mortalité piscicole de Juraparc, à la limite de Lons et Montmorrot, à Courlans, quelques kilomètres en aval. La pollution amassée pendant la longue période sans précipitation a-t-elle été soudainement lessivée ? Vient-elle du démantèlement cours de Juraparc détruit il y quelques semaines par un incendie ? Des prélèvements ont été effectués afin de tenter d'en savoir plus.

La CGT estime que Familles Rurales a les moyens d'augmenter les salaires

brève

Jeudi 9 juillet 2015 / La rédaction

Selon la CGT, la Fédération Familles Rurales du Doubs a les moyens d'augmenter les salaires. Le syndicat, qui avait organisé une journée d'action le 15 juin, met en avant un excédent de plus de 200.000 euros en 2014 et des réserves supérieures à un million d'euros. Il met ses chiffres au regard des 81% de salariés qu'il estime en situation précaire, essentiellement du temps partiel subi.

La section syndicale annonce s'appuyer sur ces résultats lors de la prochaine réunion de négociation salariale qui se tient le 17 juillet. Elle réclame notamment 10% d'augmentation immédiate, un treizième mois plutôt que l'intéressement jugé « aléatoire », la semaine de cinq jours, la reconnaissance financière des diplômes qui « arrêtera le turn-over »...

 

Une pollution de la Savoureuse menace l'Allan et le Doubs

brève

Mercredi 8 juillet 2015 / La rédaction

Un incident à la station d'épuration de Belfort a « compromis l'efficacité du traitement » des eaux usées, indique un communiqué de la préfecture de région. Cela a généré une pollution de la Savoureuse qui, toujours selon la préfecture « ne présente pas de risque sanitaire pour l'homme mais impacte la faune et la flore ». Pas de risque, mais le préfet du Doubs a quand même interdit, « à titre préventif » la pêche, la baignade et les prélèvements d'eau pour l'agriculture ou les usages domestiques de Nommay, Vieux-Charmont et Etupes jusqu'à l'Isle-surle-Doubs. 

Le retour à la normale devrait durer plusieurs jours.

Un conseiller régional FN condamné pour abus de faiblesse

brève

Lundi 6 juillet 2015 / La rédaction

Le conseiller régional Robert Sennerich, époux de la députée européenne Sophie Motel, a été condamné à 5000 euros d'amende par le tribunal correctionnel de Montbéliard pour abus de faiblesse. Candidat aux élections municipales, il avait obtenu d'une vieille dame une signature pour qu'elle figure sur la liste... A lire sur France 3.

Canicule : restriction des usages de l'eau dans le Doubs

brève

Jeudi 2 juillet 2015 / La rédaction

La situtation hydrogéologique continuera à se dégrader dans les dix jours... C'est une des bonnes raisons qui ont conduit la préfecture du Doubs à prendre un arrêté de restriction d'eau. On ne peut par exemple plus remplir les piscines ou arroser son jardin dans la journée... A lire ici.

Neuf ministres à Besançon vendredi 3 juillet et la CGT au comité d'accueil...

brève

Jeudi 2 juillet 2015 / La rédaction

Pas moins de huit ministres sont annoncés vendredi 3 juillet à la (future-ex) préfecture de région aux côtés de Manuel Valls qui présidera un comité interministériel de la jeunesse : Najat Vallaud-Belkacem (Education nationale), François Rebsamen (Travail), Sylvia Pinel (Logement), Christian Taubira (Justice), Fleur Pellerin (Culture), Patrick Kanner (Ville, Jeunesse et Sports), Laurence Rossignol (Famille) et Myriam El Khomri (politique de la ville).

Après une visite de la Rodia, deux signatures sont prévues : le contrat de plan Etat-Région à la Citadelle, puis le contrat de massif du Jura à Ornans.

La CGT a quant à elle prévu d'organiser un rassemblement à 13 h devant le conseil régional pour exprimer son refus de l'austérité et de la réforme territoriale, et sa revendication d'augmenter salaires, smic et minima sociaux.

Un syndicaliste policier devant ses juges en septembre

brève

Mercredi 1 juillet 2015 / La rédaction

Révélé par L'Est républicain, le renvoi en correctionnelle d'un policier des ex-RG, responsable du syndicat Alliance (CFE-CGC), pour travail dissimulé, harcèlement sexuel et utilisation de fichiers de police, a fait bruire tout Pontarlier. Voir l'article de nos confrères ici.

Dounia Bouzar annule sa venue à Besançon

brève

Mardi 30 juin 2015 / La rédaction

L'anthropologue Dounia Bouzar devait animer à l'intention de professionnels une journée d'étude, mardi 30 juin à l'Institut régional du travail social (IRTS), sur le thème « liberté de conscience ou basculement dans la radicalité religieuse ». En « raison des événements du 26 juin », L'IRTS a dû annuler cette journée après que le cabinet de Dounia Bouzar a indiqué qu'elle ne pouvait pas se déplacer. « On espère pouvoir reporter cette journée à l'automne », indique Isabelle Sauvage-Clerc, la directrice de la formation tout au long de la vie de l'institut.

Dounia Bouzar est auteur de plusieurs textes sur l'embrigadement et propose des pistes pour tenter de récupérer des jeunes en rupture. Voir son site ici.

Rencontres et Racines ouvre le bal des festivals... à Audincourt

brève

Lundi 29 juin 2015 / Daniel Bordür

Rencontres et Racines... Moins cher que les Eurockéennes, mais pas moins sympa. Au coeur d'Audincourt, la Filature a accueilli peut-être 20.000 personnes venues pour certaines de l'autre bout du pays, sinon des quatre coins de la région ou du Grand-Est. Deux scènes de musique, un village associatif, des stands pour boire et manger exotique, de grands arbres pour sentir l'ombre et la berge du Doubs pour sentir le frais...

C'est aussi le plus grand camping à moitié sauvage du secteur. Sur un bon kilomètre, des centaines de tentes sont alignées sur l'herbe qui longe le boulevard... C'est, pour une bonne partie de la jeunesse qui en a fini avec les examens, le début d'un voyage estival dont les étapes sont les festivals et, pour beaucoup, les petits boulots saisonniers...

Au coeur de l'événement, le débat sur la liberté d'expression et la liberté de la presse, où Factuel était invité, a réuni plusieurs dizaines de personnes.

Les élections régionales à droite : la difficile union Sauvadet-Joyandet

brève

Dimanche 28 juin 2015 / La rédaction

Le sénateur de Haute-Saône Alain Joyandet n'a pas tardé à se proclamer tête de file de son camp pour les élections régionales après que François Sauvadet a été intronisé tête de liste de l'union au sommet LR-UDI. En déclarant qu'il proposera têtes de listes départementales et membres des listes, Alain Joyandet s'est attiré les foudres de ses partenaires UDI.

Voir ici sur France 3.

Pages