Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Les brèves

Les footballeurs de première division passés au scanner de l'université de Neuchâtel

brève

Samedi 2 mai 2015 / La rédaction

Le centre international de l'étude su sport de Neuchâtel publie depuis dix ans un annuaire des footballeurs de 31 ligues professionnelles. Taille et âge moyen des joueurs, nombre de saisons au sein du même club, part des joueurs formés au club dans l'effectif... Les dingues de foot trouveront dans cet atlas digital de quoi répondre à leur curiosité. A lire ici.

Le CIES fait aussi des prévisions qui ne se réalisent pas toujours, comme la prédiction ratée du maintien du FC Sochaux en ligue 1 l'année dernière... Prédisons pour notre part, sans prendre un grand risque il est vrai : cette saison, le FC Sochaux va se maintenir... en ligue 2. Plus sérieusement, il produit des analyses et des rapports mensuels sur la stabilité, l'expérience ou la détection...

Solidarité avec le Népal : initiatives à Besançon, Lons-le-Saunier, Villers-le-Lac...

brève

Samedi 2 mai 2015 / La rédaction

Plusieurs initiatives de solidarité avec le Népal ont été lancées, relayées dans la région par les antennes locales. C'est le cas de Solhimal qui parraine notamment enfants, étudiants ou familles (voir ici) et lance un appel aux dons. L'association est représentée dans l'agglomération bisontine par Dominique et Philippe Borie, 3 rue du Vignoble, 25480 Pirey.

Philippe Borie chantera Brel, Reggiani, Brassens, Ferré et quelques autres, accompagné au piano par Christian Tissot, jeudi 21 mai à 20h30 au Grand Kursaal, au profit de l'association bisontine Les Amis de Laprak. Un seconc concert sera donné dimanche 31 mai à 17h à la salle des fêtes de Villers-le-Lac au profit de l'association A Hauteur d'homme, à hauteur d'humanité.

Dans le secteur de Lons-le-Saunier, l'association Keta Keti Avenir lance l'opération 10.000 bougies pour le Népal, tous les jours de 10h à 19h, place de la Liberté jusqu'au 10 mai. Il s'agit de récolter des dons pour acheter et acheminer 150 tentes dix places au Népal. Elles serviront notamment à l'accueil d'enfants d'un orphelinat de Katmandou qu'il s'agit d'éloigner des risques d'épidémie de la capitale. Voir le site . Contact : Pasang Lama, 32 bis avenue de Montciel, 39570 Montmorot.

A Besançon, l'ami de Factuel.info Patrice Hennquin, infatigable montagnard, participe à la préparation d'une « marche populaire pour le Népal » qui se tiendra samedi 23 mai dans le quartier de Saint-Ferjeux.

Une psychologue présidente provisoire de la communauté universitaire Bourgogne-Franche-Comté

brève

Mardi 28 avril 2015 / La rédaction

Professeure de psychologie du développement à l'université de Bourgogne, Annie Vinter a été élue à la présidence provisoire de la COMUE Bourgogne-Franche-Comté (communauté d'universités et d'établissements). Elle a obtenu 15 voix contre 8 à Charles Fortier, professeur de droit public à Besançon. Originaire de Poligny, Mme Vinter a passé son bac au lycée Pasteur de Besançon.

Voir son parcours sur le site Infos-Dijon, ici.

99.755 inscrits à Pôle Emploi en mars en Franche-Comté

brève

Lundi 27 avril 2015 / La rédaction

Alors qu'on frôle les 6 millions d'inscrits dans le pays, le ralentissement de la dégradation entrevu en début d'année n'est plus qu'un souvenir.

Mots-clés: Statistiques emploi

Le cap des 100.000 inscrits à Pôle-Emploi n'est pas loin. Les statistiques mensuelles font état de 99.755 inscrits toutes catégories confondues au 31 mars en Franche-Comté, soit des hausses de 608 personnes en un mois (+0,6%) et de 5374 personnes en un an (+ 5,7%). Si l'on retranche les 4855 demandeurs d'emplois en contrat aidé (+ 0,9% en un mois, - 12,2% en un an) et les 5381 en stage, formation ou maladie (- 0,3% en un mois, + 5,3% en un an), il restait au 31 mars 89.512 inscrits tenus de poser « des actes positifs de recherche d'emploi » (+ 0,6% en un mois, + 6,9% en un an) dont 30.851 avaient eu une activité réduite dans le mois (+ 1,5% en un mois, + 13,3% en un an). Les inscrits de catégorie A qui n'ont pas travaillé étaient 58.668 (+ 0,2% en un mois, + 3,8% en un an).

Cliquer ici pour consulter l'ensemble des statistiques fournies par la préfecture.

Le Territoire de Belfort et le Doubs sont les départements les plus touchés par l'augmentation sur un mois du nombre d'inscription dans les catégories A, B et C des personnes tenues d'avoir « des actes positifs de recherche d'emploi ». La Haute-Saône et le Jura ont enregistré une baisse d'inscrits de catégorie A, respectivement de 173 et 88 personnes entre février et mars. Les quatre départements sont touchés par une augmentation des inscrits sur un an.

Les raisons de l'inscription des 8781 nouveaux inscrits de mars 2015 sont pour 21,6% la fin d'un CDD, 8,1% la fin d'une mission d'intérim, 12,1% un licenciement (économique pour 3,6%), 2,7% une démission... Il y a 39,5% d' « autres cas », catégorie statistique fourre-tout où l'on trouve notamment les ruptures conventionnelles qui ne ne sont pas isolées dans un chapitre particulier.

Les demandeurs d'emplois ayant droit au RSA étaient 15.696 fin mars (+ 2% en un mois, + 12,5% en un an). Les trois quarts sont inscrits dans la catégorie A de ceux qui n'ont eu aucune activité.

En mars, Pôle Emploi a collecté 2552 offres d'emploi dont 1174 de moins de six mois...

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Reprise du marché bio de la place du Jura à Besançon

brève

Lundi 27 avril 2015 / La rédaction

Créé en 2013 par l’Association « Village Tarragnoz » avec le soutien de la ville et l’aide logistique du comité consultatif des habitants de la Boucle Chapelle des Buis,  le seul marché 100 % bio de Besançon reprend mardi 28 avril sur la Place de Lattre de Tassigny (place du Jura). Il aura lieu tous les mardis de 17h à 20h30 de mai à octobre.

Il fonctionne en circuit court avec une douzaine de producteurs des quatre départements de la région qui apportent leurs produits et le boucher du quartier - Pagnot - qui s’est mis au bio pour proposer des produits le mardi sur la place. Le but est de proposer des produits de qualité (légumes, fromages, miel, pain, confitures, bière, vin, salaisons, etc.).

« Village Tarragnoz » souhaite à terme, grâce à la fréquentation accrue, soutenir le maintien d’emplois dans le milieu rural et créer un lieu où le relationnel entre producteur et consommateur se développe. Chaque dernier mardi du mois, un pique-nique est organisé pour réunir les générations autour d’un projet commun et permettre à ceux qui fréquentent le marché de se retrouver, et de dîner sur place. A cette occasion L’Association « Du bitume et des plumes» organisera des animations.

Contact : Michèle TATU – 06 82 08 66 98

Le secret des affaires menace la liberté d'enquêter : le SNJ soutient le journaliste Edouard Perrin

brève

Samedi 25 avril 2015 / Daniel Bordür

Le secret des affaires a été écarté de la loi Macron après la mobilisation de nombreuses organisations syndicales et professionnelles de journalistes et de défenseurs de la liberté d'enquêter. La mise en examen d'un journaliste poursuivi au Luxembourg pour avoir révélé les accords entre le gouvernement et 340 multinationales aux fins d'optimisation fiscale montre que cette liberté est toujours à défendre, d'autant qu'une directive européenne est en préparation sur ce sujet...

Voir ici le communiqué de soutien du SNJ, premier syndicat de journalistes.

Jean-Louis Fousseret au 70e anniversaire de la libération de Pavie (Italie)

brève

Samedi 25 avril 2015 / La rédaction

Jean-Louis Fousseret a tenu un discours « européiste » lors des cérémonies du 70e anniversaire de la liberation de Pavie, ville jumelle de Besançon, du fascisme. La presse locale présente cette manifestation comme importante à une époque où « le révisionnisme tend à réhabiliter le fascisme... »

Voir ici.

Des montres Lip bientôt fabriquées à Châtillon-le-Duc

brève

Mercredi 22 avril 2015 / La rédaction

C'est ce qu'écrit notre consoeur Monique Clémens sur le site Traces écrites. La société SMB a signé un contrat de sous-licence de cinq ans avec l'entreprise MGH exploitant la marque. SMB, qui emploie 120 personnes, va reprendre, en les interprétant, des modèles historiques de montres Lip... Si ça marche, elle pourrait racheter la marque dans dix ans.

Les chiffres : intox et désintox sur la qualité de l'air

brève

Mardi 21 avril 2015 / La rédaction

Le blog des chiffres, sur France3 Franche-Comté, décrypte les riantes conclusions de l'analyse des données sur la pollution, pardon la qualité, de l'air dans la région. Ce n'est pas le tout de mettre des capteurs partout si c'est pour se réjouir qu'à part trois maudits petits jours, 2014 a été une année sans problème. Enfin, sans problème officiel puisque les seuils d'alerte n'ont jamais été atteints. Seulement le seuil d'information...

A lire ici.

Deux jours de colloque sur l'état des rivières comtoises

brève

Mardi 21 avril 2015 / La rédaction

Le laboratoire de chrono-environnement de l'université de Franche-Comté tient un colloque jeudi 23 et vendredi 24 avril à la fac de sciences. Changement climatique, hydrologie, transferts sol-karst-milieux aquatiques, apports de la spéléologie, etc. sont au nombre des communications scientifiques qui aborderont aussi l'état des rivières, les questions agronomiques et la restauration des milieux. Le préfet et la présidente du conseil départemental du Doubs ouvriront les travaux. Voir le programme ici.

Le bassin versant d'Arcier, exemple de la lutte pour la qualité de l'eau

brève

Mercredi 15 avril 2015 / Daniel Bordür

Très instructif sujet de notre consoeur Isabelle Brunnarius sur le blog de la Loue qu'elle tient sur France3. Et si l'exemple du bassin versant de la source d'Arcier, sur le premier plateau autour du marais de Saône, était appliquée à la vallée de la Loue... Les pesticides y ont diminué de 40% en quatre ans et des groupes d'habitants s'impliquent...

Lire ici.

Grève annoncée dans l'aide à domicile

brève

Lundi 13 avril 2015 / La rédaction

La CGT et la CFDT appellent les salariés d'Eliad (ex Assad-25 et Fassad-70, aide à domicile) à une grève de quelques heures, une demi-journée ou une journée ce mardi 14 avril, « avec des temps forts de 12 h à 14 h ou de 15 h à 16 h » et un rassemblement toute la journée devant le siège de l'entreprise.

Après des « fermetures d'antennes, la suppression de l'équipe mobile, l'annonce de la fermeture du service TISF 1 en Haute-Saône, la suppression de l'heure d'organisation, des départs administratifs non remplacés », les syndicats expliquent que les salariés, essentiellement des femmes, sont confrontés à la suppression de l'indemnisation des trajets de départ et de retour du domicile, pour des sommes allant jusqu'à 300 euros. CGT et CFDT indiquent que les départs volontaires se multiplient, le temps de travail baisse, les entretiens disciplinaires augmentent...

Le mouvement entend obtenir des négociations pour l'indemnité kilométrique, le rétablissement des réunions mensuelles, une réorganisation, des économies de fonctionnement...

  • 1. Technicien d'intervention sociale et familiale

Protection du captage de la source de la Loue : la CPE demande un périmètre éloigné plus strict

brève

Jeudi 9 avril 2015 / Daniel Bordür

Mots-clés: Loue

La commission de protection des eaux a adressé une longue observation au commissaire enqueteur en charge de l'enquête publique sur la protection du captage d'eau de consommation de la commune d'Ouhans (notre article ici). Elle approuve le projet qui comble le vide de l'inexistence de pértimètre de protection, et souhaite donc un avis favorable assorti d'une réserve essentielle concernant le périmètre éloigné qui ne fait l'objet d'aucune véritable disposition. La CPE propose ainsi de menstionner le « respect strict de la réglementation existante en matière d’eau, de rejets et d’épandage agricole, d’activités et de stockages de produits à risque de pollution des eaux souterraines ».

Prison de Lure : « la mobilisation doit plus que jamais se maintenir » écrivent le maire et le comité de défense

brève

Samedi 4 avril 2015 / Invité

Mots-clés: prison de Lure

Eric Houlley et Michel Antony font, dans un communiqué, un bilan mitigé de la visite de Christiane Taubira à Lure, vendredi 3 avril, devant un peu moins d'une centaine de manifestants.

« La Ministre de la Justice est venue à Lure ce vendredi 3 avril 2015 pour examiner le dossier de la Maison d'Arrêt avec élus et citoyens de notre bassin de vie. Saluons cette démarche en rupture avec celle de certains de ses prédécesseurs comme Rachida Dati, qui avait refusé tout dialogue en 2008 sur la suppression de notre Tribunal de Grande Instance.

« Mme Taubira a su écouter les manifestants, les personnels et l'ensemble des représentants à la table ronde, ce qui a permis de tout mettre sur la table, notamment notre grave ressenti face à la désertification de nos territoires et la dégradation de la citoyenneté locale qu'elle amplifie, et notre exigence du maintien à Lure d'une structure pénitentiaire.

« Christiane Taubira a confirmé avec regret (tant pour la qualité de son fonctionnement que pour la beauté architecturale de l'ensemble) la fermeture de l'Établissement en face du lac de la Font en invoquant des désordres bâtimentaires irréversibles. Elle n'a pas été en mesure d' afficher une position claire sur l'avenir de cette structure imposante que l'État devra pourtant démolir , à ses frais , dans les meilleurs délais.

« La Garde des Sceaux a réaffirmé son attachement aux services publics de proximité et à l'équilibre des territoires . Elle a fait l'apologie des unités de détention à taille humaine, comme l'était la Maison d'arrêt luronne, ce qu'elle a nettement souligné.

« Dans un prochain plan triennal , l'État créera 3200 places de prison et en supprimera 2000 en France . Une construction pénitentiaire au nord de la Franche - Comté est concernée par ce plan. Aussi, le Conseil Départemental, la Communauté de Communes et la Ville uniront leurs efforts pour promouvoir la réalisation d'un nouvel établissement carcéral à Lure. Le Préfet de la Haute-Saône sera le trait d'union du projet entre les collectivités territoriales concernées et le Ministère de la Justice.

« Enfin, Christiane Taubira a annoncé la mobilisation de réserves ministérielles compensatrices au profit d'un futur investissement public local et le renforcement, sous diverses formes, de la justice de proximité à Lure. Ces derniers points sont éminemment positifs, ce que nous lui avons dit, mais en aucun cas ils ne permettent de remplacer la construction du nouvel établissement supplémentaire sur le secteur de Lure, ce qui demeure notre position primordiale. Sur ce plan, et pour la première fois aussi clairement et unanimement, absolument tous les élus présents ont montré une puissante communauté de pensée.

« Notre mobilisation unitaire (élus, population, personnels...) doit donc plus que jamais se maintenir. »

 

Soutien à la Palestine : le collectif bisontin sollicite les pharmaciens

brève

Vendredi 3 avril 2015 / La rédaction

Le collectif Palestine de Besançon vient d'écrire aux pharmaciens de la ville pour les informer de « la situation sanitaire catastrophique des Palestiniens» et les interpeller sur les pratiques de l'industriel israélien du médicament Teva et de ses filiales Ratiopharm et Cephalon. Selon le collectif, Teva ne traduit pas en arabe les notices, « ce qui constitue un non-respect des conventions sur la sécurité des médicaments », et « organise à Gaza une pénurie d'antalgiques, d'antibiotiques et de médicaments de base de la médecine de guerre ».

Le collectif indique aux pharmaciens qu'ils ont « la possibilité de contraindre [ces industriels] au respect des droits de l'homme, du droit international et à l'accès des Palestiniens à une égalité effective des droits civils et à des conditions d'existence décentes ». Moyennant quoi, il leur demande de « réfléchir au bien fondé de travailler avec ce laboratoire ».

Dans le cadre d'une action internationale de sensibilisation du public, une initiative est organisée à Besançon mercredi 8 avril à 14 h, place Pasteur.

Pages