Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

journal du confinement

/ Danièle Secrétant

Ce matin, la guigne continue... Elle qui d’habitude maîtrise parfaitement les choses se retrouve avec toute l’huile au milieu de la cuisine... Elle appelle Mimi à l’aide et tandis qu’elles épongent l’huile, le balais tombe et renverse le vinaigre... On a réussi à faire une vinaigrette, mais par terre...

Accès libre

/ Danièle Secrétant

Tout d’abord, permettez-moi de vous souhaiter un joli premier mai. Cette année, plus encore que d’habitude, ce premier mai est le jour des premiers de corvée. Pas la fête du travail, non, la fête des travailleurs, ces fameux travailleurs mal payés et pourtant essentiels au fonctionnement, et même à la survie de notre société.

Accès libre

/ Danièle Secrétant

Oui mais voilà, la famille, on a beau ne pas aimer ça (j’entends par « la famille » son cortège de désagréments du quotidien et de contraintes d’un autre âge, car pour le reste, pour ce qui est des liens du cœur et du sang, Mimi est très « famille »), on a beau avoir autre chose à foutre, la famille est comme le réel, elle vous rattrape.

Accès libre

/ Danièle Secrétant

Il y a un an, brûlait Notre Dame... Aujourd’hui, l’autre incendie dont personne ne parle est bien plus inquiétant.  C’est celui qui fait rage autour du site de l’ancienne centrale nucléaire de Tchernobyl et qui était, hier, à 1,5 kilomètre du bâtiment recouvrant le site hautement radioactif. Et que fait-on ? Rien. Est-ce qu’on en parle ? Non.

Accès libre

Pages