Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

loi El Khomri

Vendredi 27 mai 2016 / Roland Vasic

CGT, FO, Solidaires, FSU et militants libertaires ont encore mobilisé 300 personnes contre la Loi Travail. Lycéens et étudiants étaient en bonne part. Myriam El Khomri, la ministre du Travail, venue inaugurer le centre de formation Cuisine mode d'emploi(s) sur le site de l'ancienne usine, a reçu des représentants de la CGT, de FO et de la FSU. Solidaires a refusé l'entrevue et... la ministre est bien loin d'avoir convaincu. Charles Piaget, figure de la lutte des Lip a dénoncé les renoncements du gouvernement PS, « l'impensable : mettre dans une loi la possibilité de déroger à la loi », rappelé que les lois sociales sont « la base de la République » et encouragé à la poursuite du mouvement.

Accès libre

Jeudi 26 mai 2016 / Daniel Bordür

Essoufflement ? Pas du tout, disent les responsables CGT qui ont préféré envoyer des militants aguerris plutôt que la masse des salariés pour bloquer des boulevards et scander des slogans sous les fenêtres du Medef bisontin. La visite à Besançon de Myriam El Khomri, ce vendredi, est l'occasion d'un nouveau rassemblement.

Jeudi 19 mai 2016 / Daniel Bordür

Un petit millier de personnes ont défilé jeudi 19 mai à Besançon, sans un certain nombre de grévistes, mais avec davantage de jeunes et d'étudiants que mardi 17. A ceux qui assurent que le mouvement s'essouffle, les responsables syndicaux répondent par la perspective d'une grande manifestation nationale en juin. En exergue : zoom sur le Clownistan...

Mercredi 18 mai 2016 / Daniel Bordür

Une cinquantaine de policiers se sont rassemblés devant la commissariat de Besançon pour dire leur « ras-le-bol de la haine anti-flic ». Leur mouvement montre surtout que les forces de l'ordre, dont les effectifs ont été rognés sous Sarkozy, sont épuisées par six mois d'un état d'urgence qui leur fait reporter leurs congés... Une trentaine d'étudiants rieurs, anti loi-travail, ont « protégé le droit de manifester des policiers ».

Pages