Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

fusion Bourgogne Franche-Comté

Catherine Salvadori et Gilles Roussel, militants CGT au Conseil régional de Franche-Comté.

Jeudi 27 novembre 2014 / Daniel Bordür

De la double hiérarchie pesant sur les anciens personnels TOS de l'Education nationale intégrés aux collectivités territoriales en 2007, au plan lycées et à la fusion des régions en passant par une ambiance jugée lourde par certains, le dialogue social a du pain sur la planche au Conseil régional.

Yannick Favory, FSU, CESER Franche-Comté

Mercredi 1 octobre 2014 / Daniel Bordür

Les organisations syndicales, professionnelles ou sectorielles représentées au Conseil économique sociale et envionnemental de Franche-Comté sont loin d'être unanimes ou séduites par le projet de fusion avec la Bourgogne. Toutes ou presque émettent des réserves, des doutes, des nuances, voire une plus ou moins franche hostilité pour les syndicats radicaux ou le monde patronal, mais pour des raisons différentes.

Mercredi 2 juillet 2014 / Daniel Bordür

Marie-Guite Dufay suit-elle les pas de François Hollande ? A moins que ce ne soient ceux de Manuel Valls ? Va-t-elle avec lui, avec eux, dans le mur où ils emportent la gauche ? Sera-t-elle celle qui aura facilité la dissolution institutionnelle de la Franche-Comté dans un espace incertain réunissant la grande banlieue parisienne aux marches frontalières du pays ?

Accès libre

Dimanche 29 juin 2014 / Daniel Bordür

Une opposition de droite surfant sur ses dernières victoires électorales, mais aussi une fracture dans la majorité avec la virulente critique d'Alain Letailleur (MRC) et la satisfaction pleine de doute des écologistes... L'initiative de Marie-Guite Dufay d'annoncer la fusion avec son homologue bourguignon François Patriat a rencontré le scepticisme vendredi 27 juin lors d'un débat au Conseil régional de Franche-Comté.

Samedi 28 juin 2014 / Invité

Factuel.info publie l'intégralité de l'intervention du seul conseiller régional MRC de Franche-Comté lors du débat relatif à la réforme territoriale, vendredi 27 juin. Dans un réquisitoire argumenté, il critique la méthode de Marie-Guite Dufay, assure que « l'intérêt des Franc-Comtois n'est pas garanti avec la fusion » et s'interroge gravement : « Combien de temps encore, socialistes et gaullistes vont-ils abandonner la République et la Nation au Front National ? »

Pages