Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

PS

21 janvier 2015, action de la CGT commerce du Doubs devant le siège du PS à Besançon contre ce qui n'est alors que le projet de loi Macron. Symbole de la fracture entre le PS et le salariat.

/ Daniel Bordür

Les adhérents socialistes comtois, comme au niveau national, ne se sont pas bousculés pour participer aux élections internes qui déterminent théoriquement l'orientation et la gouvernance du parti du président qui tient fermement les manettes. Le Jura a voté pour la motion de Karine Berger, les trois autres départements pour la motion de Jean-Christophe Cambadelis.

Unité malmenée

Samedi 23 février 2013

/ Daniel Bordür

Deux interventions publiques de ministres le même jour en Franche-Comté, ça n'était pas arrivé depuis un bail. Elles n'échappent pas non plus à la règle en la matière : ces visites sont très politiques. Et c'est bien normal.
Il s'agissait notamment d'afficher de l'unité à gauche, malmenée depuis quelque temps. Au sein du gouvernement et dans la majorité parlementaire, entre tendances socialistes, entre socialistes et écologistes, mais aussi au sein de la gauche, entre la gauche du gouvernement et le Front de gauche.

/ Daniel Bordür

Pendant que Denis, son mari, participe au côté de 300 bénévoles à la préparation de la coupe du monde de combiné nordique, Paulette Guinchard profite de son premier hiver à la montagne. Dans la grande maison de Denis, à Chaux-Neuve, elle prend enfin le temps. « Je regarde les sapins pleins de neige, les traces d’animaux, des choses que je ne connaissais plus... »