Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Vaites

/ Daniel Bordür

La dernière modification du plan local d'urbanisme par le conseil municipal du 7 novembre adapte le document au projet d'urbanisation de ce quartier maraîcher que la Ville doit présenter le 14 novembre lors d'une réunion publique. Sur la « zone à cultiver » créée par Nuit debout, on a planté des framboisiers et on poursuit l'occupation.

/ Daniel Bordür

Un pseudo débat d'urbanisme s'est tenu au conseil municipal de Besançon du mois de mai, sans, curieusement, s'appuyer sur les travaux de l'Agence d'urbanisme de l'agglomération. Du coup, la seule approche par le marché immobilier a empêché d'appréhender d'autres enjeux.

/ Daniel Bordür

Cette enclave verte en pleine ville, entre Palente, Clairs-Soleils et Chaprais, dédiée depuis des décennies au maraîchage et au jardin, est promise à l'urbanisation avec le label d'écoquartier. Plusieurs dizaines de personnes en ont investi un petit bout, plantant tentes, légumes et agora... et décider de l'appeler ZAC comme zone à cultiver.

/ Daniel Bordür

La cour d'appel de Besançon a sacrément contrarié la municipalité bisontine en multipliant par trois le prix de deux parcelles expropriées sur l'emprise du tramway dans le secteur où la ville porte le projet d'éco-quartier des Vaites où plus de mille logements et des équipements publics sont prévus.

Pages