Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Haute-Saône

/ La rédaction

Après Besançon, le Conseil régional, les chambres d'agriculture et une dizaine de communes comtoises, les élus haut-saônois de gauche et de droite ont voté à l'unanimité une motion contre le traité transatlantique. Michel Weyermann (PS) veut « freiner les ardeurs de la mondialisation », Frédéric Burghard (LR) craint « une agriculture moins respectueuse de la nature ».

/ Daniel Bordür

Originaire du Haut-Doubs, Franck Béarzi enseignait les SVT au lycée Cournot et présidait le comité de voile du Doubs. Ce pédagogue impliqué et apprécié s'est donné la mort après que son proviseur l'ait informé d'une plainte d'une élève le visant. Un CHSCT extraordinaire se tient le 3 juillet au rectorat.

Stéphane Fréchard : « je sais ce qu'est une urgence, mais aussi comment l'aborder avec calme. » Photo d'archives DB

/ Daniel Bordür

Stéphane Fréchard a réagi au rapport Duron qui veut supprimer l'arrêt du train Paris-Belfort à Lure dans une lettre sèche au ministre cosigné avec le maire dont il est l'adjoint. Il invoque l'aménagement du territoire et déplore les coûts plus élevés du TGV présenté en alternative.

Alain Chrétien : « « nous débarrasser des emprunts Dexia sans augmenter les impôts ni baisser l'investissement ». Ph DB

/ Daniel Bordür

Contractés par Alain Joyandet en 2007 auprès de Dexia, indexé pour l'un au franc suisse, ces deux emprunts ont été renégociés par Alain Chrétien avec l'aide du Fonds de soutien de l'Etat. Le communiste Frédéric Bernabé se scandalise qu'après huit ans de remboursement, la ville emprunte aujourd'hui près de 13 millions pour avoir emprunté 11 millions en 2007...

Frédéric Burghard (UMP) sera réélu dimanche, mais a peu de chances de succéder à Yves Krattinger. Photo d'archives

/ Daniel Bordür

Le PS et ses alliés sont en position pour remporter dix ou onze des dix-sept cantons lors du second tour qui verra neuf triangulaires, quatre duels PS-FN, trois UMP-FN dont deux à Vesoul, et un seul classique droite-gauche. Frédéric Burghard (photo) devrait rester dans l'opposition.

Pages