Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Jura

Sylvie Vermeillet

/ Roland Vasic

« Le projet d'acte 3 de la décentralisation sonne le glas des communes » : Sylvie Vermeillet la présidente de l'Association des maires et des présidents de communautés du Jura (AMJ), n'y va pas par quatre chemins. Pour la dernière assemblée générale du mandat à Lons-le-Saunier vendredi soir, l'élue de Cernans invite ses collègues à la suivre sur celui de « la commune contre le reste du monde ».

/ Roland Vasic

Le Conseil communautaire a classé la zone prévue pour une base logistique Intermaché (ITM) en « intérêt communautaire » et mènera un diagnostic archéologique et une évaluation environnementale. La perte de terres agricoles de qualité a été dénoncée, de même que la conduite du dossier.

/ Chloé Gourid

C’est un peu David contre Goliath, mais qu’importe, Bruno Boulefkhad « ne lâchera rien ». Depuis mai 2012, il assiège l’agence de la Société Générale à Lons-le-Saunier pour dénoncer les « abus bancaires ». De 8 h à 18 h, cinq jours sur sept, par tous les temps.

/ Michèle Tatu

Après une pause d’une année, le Festival du film humanitaire revient ce vendredi 8 février à Champagnole. Au programme cinq films choisis par un collectif de cinq associations locales. Il sera question des enfances (avec un s) avec au cœur de la programmation « Les enfants invisibles » un film co-réalisé par Kusturica, Ridley Scott et Spike Lee, une œuvre sur l’atteinte des droits des enfants.

Un amour de Festival

impressions

Jeudi 7 février 2013

/ Michèle Tatu

La petite ville jurassienne de Saint-Amour accueille du 11 au 23 février la quatorzième édition d'un festival consacré à l'amour, du désir à la sensualité, de l'érotisme à la passion... Cette année, la programmation propose notamment d'explorer des formes compliquées de ce sentiment...

/ Daniel Bordür

La compagnie à bas coûts propose une nouvelle liaison avec Marrakech à partir du 25 avril, deux fois par semaine. Mais qui se sert de qui ? Ryanair qui parle d'accord « gagnant-gagnant », le conseil général qui espère 100.000 voyageurs, la chambre de commerce qui gère l'aéroport avec Kéolis ?

Pages