Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Jura

Jeudi 1 octobre 2015 / Daniel Bordür

D'origine associative, le plan ESSE (économie sociale, solidaire et écologique) a débouché l'an dernier sur une journée nationale. Son édition 2015 a mobilisé à Montain, dans le vignoble jurassien, plusieurs dizaines de personnes autour d'initiatives simples : faire ensemble du jus des pommes locales pendant que se tenait un atelier cuisine et un petit concert. Sympa et réfléchi.

Raphaël Perrin (à gauche) n'entend pas céder la présidence au maire de Saint-Claude Jean-Louis Millet.

Jeudi 17 septembre 2015 / Daniel Bordür

La majorité municipale très à droite de Saint-Claude boycottait les travaux de la communauté de communes depuis avril 2014. La modification de la répartition des délégués à la suite d'une question prioritaire de constitutionnalité a fait revenir le maire de la ville, mais pour combien de temps ? Il réclame la démission du bureau ! « On n'est pas des lapins de six semaines », lui répond Raphaël Perrin...

Vendredi 4 septembre 2015 / Daniel Bordür

Le maire d'Eclans-Nénon, Hervé Prat, conteste devant le tribunal administratif la différence de 905.000 euros entre la facture de collecte et de traitement des déchets ménagers présentée par le Sictom au Grand Dole, et la taxe que ce dernier a votée en avril dernier. Un collectif organise un rassemblement samedi matin à Dole pour le passage à la redevance incitative. Le président du Grand Dole, Jean-Pascal Fichère, n'est « pas intimidé ».

Poligny, vue de Barretaine, sur le premier plateau où est située sa forêt communale, 200 m plus haut.

Samedi 20 juin 2015 / Daniel Bordür

Le Pic noir, association d'opposants au projet de center parcs de Poligny, tient son assemblée générale le 22 avril. Une bonne raison de remettre en exergue cet article du 20 juin 2015 résumant les principaux points d'achoppement. « Les dernières réunions du débat public consacrées à l'environnement ont confirmé la très grande fragilité du projet vis à vis de l'approvisionnement en eau et de l'assainissement en terrain karstique », écrivions-nous. Cela avait notamment conduit en février dernier Pierre et Vacances à repousser d'un an sa décision.

Pages