Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

À la Une

Springsfields Marin dans la manifestation du 24 janvier à Lons-le-Saunier. (photo DB)

/ Daniel Bordür

Secrétaire académique de la FSU de Franche-Comté de 2006 à 2010, l'ancien instituteur jurassien Springsfields Marin est toujours un militant actif, notamment dans la transmission. De la longévité du mouvement social à la perspective politique apparemment bouchée, de l'unité inédite de l'intersyndicale aux relations avec les Gilets jaunes, son analyse incite à l'ouverture et à la volonté.

/ Guillaume Clerc

Ils étaient près de 3.000 à Besançon ce 24 janvier pour cette septième journée de mobilisation nationale contre la réforme des retraites, un chiffre en hausse par rapport à celle de la semaine dernière. Et pour la première fois, les avocats en grève depuis trois semaines ont défilé aux côtés des autres salariés. Avec un col rouge en guise de résistance.

/ Guillaume Clerc

Le Conseil citoyen de Planoise organisait un rassemblement de soutien aux commerçants et aux habitants touchés par la violence. Au micro, les habitants ont pu exprimer leur sentiment d’abandon des pouvoirs publics et de dégout des accès de violence liés au trafic de stupéfiants qui pourrit la vie des habitants ici. Ils n’aspirent qu’à une chose, vivre normalement. Dans un autre article, nous reviendrons sur la réunion publique qui a suivi, où le maire et le préfet ont été mis en difficulté.

/ Toufik-de-Planoise

Jamais deux sans trois. Après Jean-Louis Fousseret le 8 janvier et la députée Fannette Charvier le 18 janvier, c’est au tour de la présidente de région Bourgogne Franche-Comté de se confronter à la contestation sociale en cours. Ce jeudi matin 23 janvier au palais des Congrès/Micropolis, la cérémonie des vœux aux agents territoriaux a ainsi été chahutée. Une cinquantaine de manifestants sont venus exprimer leur colère, concernant la fonction publique et la réforme des Retraites. Le temps de quelques chants et d’une prise de parole de l’intersyndicale, l’évènement a pu reprendre.

Accès libre

/ Danièle Secrétant

Dans le deuxième opus de la trilogie de Frédéric Paulin, Prémices de la chute, nous partons de Roubaix, jusqu'à Tora Bora, dans les zones tribales entre l'Afghanistan et le Pakistan. Au bout du chemin, les attentats du 11 septembre 2001. Pièce par pièce, Frédéric Paulin reconstitue l'image d'une pieuvre dont les tentacules s'étendent inexorablement sur le monde. Des personnages fictifs rencontrent des personnages de la vie réelle, engagés dans des actions réelles. Quand le roman noir se met au service de l'Histoire, cela donne un document criant de vérité.

Accès libre

/ Daniel Bordür

Membre de l'actuel conseil d'administration où il siège dans l'opposition à Jacques Bahi qui ne peut pas de représenter après deux mandats, l'ancien directeur du laboratoire Chrono-Environnement conduit une liste pour les élections du 10 mars prochain. Il défend « un changement attendu et nécessaire » et ne ferait pas appel à la police si le CA était envahi par des étudiants... La première vice-présidente sortante, Macha Woronoff, également candidate, défend « le sérieux budgétaire » tout en annonçant ne pas être dans la continuité de Bahi...

/ Daniel Bordür

Combien de personnes parmi les 601 inscrites sur les listes électorales de Besançon qu'Ipsos a interrogées pour L'Est républicain et France Bleu ont répondu qu'elles voteraient pour une liste ? S'il y a autant d'abstentionnistes qu'en 2014 où ils avaient été plus de 47% au premier tour, la question est légitime : ils ne seraient que 315 sur 601 à voter… D'ailleurs, la fiche du sondage mentionne en petits caractères que les intentions de vote sont basées sur un échantillon de 300 personnes, avec une marge d'erreur faisant osciller l'écart entre 5,5 et 16,5%…

Une « maison du peuple » de bric et de broc à Lons-le-Saunier

entretien
Vendredi 17 janvier 2020 / Daniel Bordür

L'ancienne gare routière de Lons-le-Saunier est occupée depuis le 9 janvier par Julien Da Rocha, militant associatif, activiste libertaire et gilet jaune... Les tentatives policières de l'en déloger ont échoué, mais la visite d'un huissier présage d'une action judiciaire pour l'expulser. En attendant, plus de cent personnes ont rendu visite à un lieu qu'il envisage comme un vecteur de solidarité et d'éducation populaire, complémentaire des mobilisations syndicales.

Le mouvement social jurassien pleure Nathalie Pszola

reportage
Samedi 11 janvier 2020 / Daniel Bordür

Les rassemblements contre la réforme des retraites de Dole et Lons-le-Saunier étaient samedi 11 janvier empreints d'émotion et de tristesse après la disparition de la secrétaire de la FSU du Jura. Ses camarades lui ont rendu un hommage appuyé, dressant le portrait d'une femme à la personnalité hors du commun, disponible et d'une grande capacité de travail.

A Lons-le-Saunier, des Gilets jaunes contestent des contraventions

reportage
Jeudi 9 janvier 2020 / Daniel Bordür

Une trentaine de contraventions pour distribution d'imprimés aux automobilistes, entrave à la circulation ou « bruit ou tapage injurieux troublant la tranquillité d'autrui » ont été infligés à des manifestants en novembre et décembre. Quinze auditions sont programmées d'ici le 13 février. Un collectif dénonce une « répression policière ». On dénombre 2500 à 4000 manifestants dans le Jura ce 9 janvier où les voeux de la députée LREM Danièle Brûlebois ont été perturbés.

Gilets jaunes et syndicats : deux luttes, même combat ?

reportage
Mardi 24 décembre 2019 / Guillaume Clerc

Entre syndicats et Gilets jaunes, c’est un peu je t’aime moi non plus. Après les déchirements des débuts, la lutte contre la réforme des retraites sonne maintenant le rapprochement. La convergence est par exemple très marquée à Belfort, encore timide à Besançon et presque inexistante à Vesoul. Mais partout, et malgré les divergences sur les modalités de la mobilisation et parfois sur les revendications, ces « deux mondes » tentent un rapprochement plus ou moins réussi, tant l’union de toutes les forces apparait indispensable pour éviter la casse du modèle social et construire une société plus juste.

Néonazis et extrême-droite de retour dans les bars à Besançon

enquête
Vendredi 20 décembre 2019 / Toufik-de-Planoise

Mein Kampf et alcool ne font pas bon ménage. À Besançon, le petit milieu néonazi investit de nouveau les bars, entraînant nuisances et violences. Affichant sans détour leurs opinions haineuses, ses membres jouent des coudes et des poings pour s’imposer, ce qui rappelle la vague d’agressions des années 2012-2013 dans la ville. Certains sont bien identifiés et étaient déjà là à cette époque, beaucoup sont passés par la Légion étrangère et partagent le goût des armes. Une vidéo montre aussi des militants d’extrême droite s’entrainer au combat dans la forêt.

Accès libre

La centrale nucléaire de Muhleberg s'arrête le 20 décembre

présentation
Mercredi 18 décembre 2019 / La rédaction

Après 47 ans d'activité et quelques incidents ayant donné lieu à une fermeture prononcée par la justice administrative suisse, cassée en appel, la centrale située au bord de l'Aar, dans le canton de Berne, à 100 km de Besançon, va être démantelée. Plusieurs années de travaux sont nécessaires, mais la question des déchets reste à régler.

La Dôle, 1677 mètres d'altitude, est plus longtemps enneigée que les Tuffes, 1417 mètres, où étaient prévues les deux pistes auxquelles la station a renoncé... (Photo d'archives DB)

La station des Rousses renonce à deux nouvelles pistes d'alpin

dossier
Jeudi 28 novembre 2019 / Daniel Bordür

Le projet d'extension du domaine skiable franco-suisse Dôle-Tuffes passait par la destruction de plus de 5 hectares de forêt tout en s'appuyant sur une étude climatique flinguée par le Conseil national de la protection de la nature qui avait rendu un avis défavorable. Le préfet du Jura avait cependant validé le projet. La saisine du tribunal administratif par France Nature Environnement a conduit la station à négocier la révision de ses ambitions à la baisse contre un abandon de la procédure. Mais elle cherche toujours une solution pour l'entraînement et la compétition, explique le président du syndicat mixte de développement touristique, Benjamin Benoît-Guyod.

Deux maires anti-pesticides devant la justice

reportage
Vendredi 15 novembre 2019 / Sonia Pignet

Comme partout en France, plusieurs communes franc-comtoises ont pris des arrêtés pour limiter ou interdire l’usage de produits phytosanitaires sur leur territoire. Jeudi 14 novembre, il n’y avait pas un maire devant la justice à Besançon, mais deux. Emmanuel Cretin de Nans-sous-Sainte-Anne, qui a bénéficié du soutien d’une centaine de personnes et Michel Piernavieja de St-Julien-lès-Montbéliard, seul devant le tribunal administratif pour défendre son arrêté attaqué par la préfecture.

tribune

Appel pour l'abandon des poursuites contre deux collaborateurs de presse à Besançon

Lundi 9 septembre 2019 / La rédaction

De Marie-Guite Dufay à Edwy Plenel en passant par Barbara Romagnan et Aurélie Trouvé, Claire Arnoux, Nicolas Bodin et Anne Vignot, 122 personnalités locales, régionales et nationales, des écrivains et des militants, des associations et des syndicats sont les premiers signataires de ce texte qui considère que le renvoi devant le tribunal correctionnel d'un correspondant de Factuel et d'un reporter de Radio BIP est une instrumentalisation de la justice par le pouvoir politique. 

Accès libre

reportage

Manif modérée et blocage sulfureux à Besançon

Vendredi 10 janvier 2020 / Toufik-de-Planoise

Ils étaient environ 4000 à manifester ce 9 janvier contre la réforme des retraites à Besançon, un chiffre en légère baisse par rapport aux précédents rendez-vous du mois de décembre. Les participants gardent confiance, beaucoup de professions étaient encore représentées. Certains s’étaient donné rendez-vous après la manifestation pour une action de blocage fugace de la circulation vers Micropolis. Elle s’est soldée par 14 interpellations et 7 gardes à vue.

Accès libre

reportage

Besançon : syndicats et Gilets jaunes perturbent les vœux du maire

Jeudi 9 janvier 2020 / Toufik-de-Planoise

La semaine de reprise du mouvement social commence fort avec déjà plusieurs actions menées, dont la perturbation des vœux présentés mercredi soir par le maire de Besançon Jean-Louis Fousseret. Membres et proches de syndicats, Gilets jaunes et assemblée citoyenne, voulaient « marquer le coup » avant la manifestation du 9. Le Palais des sports a été envahi, mais la cérémonie a pu se tenir avec plus d’une heure de retard et sous bonne garde policière.

Accès libre

entretien

Retraites : « plus le temps passe, plus la population est avertie »

Mercredi 8 janvier 2020 / Daniel Bordür

A la veille de la première journée nationale de l'année contre le projet du gouvernement, le secrétaire départemental de la CGT du Jura Richard Dhivers sent parmi les militants « une volonté de ne pas laisser passer » la réforme. Son homologue de la FSU Nathalie Pszola a retrouvé à la rentrée des enseignants « avec une conscience plus aigüe de ce qui va se passer avec la réforme ». Reste que des salariés du privé ne sont pas mobilisés « à la hauteur de l'enjeu ». A la caisse de grève des cheminots s'est adjointe une caisse de grève des enseignants…

compte-rendu

Pas de trêve sociale pour Noël

Jeudi 26 décembre 2019 / Toufik-de-Planoise

La discussion était animée lors de l’assemblée générale du mercredi 18 décembre à Besançon, où syndicats, gilets jaunes et autonomes fixaient les objectifs et modalités du mouvement d’opposition à la réforme des retraites. Au cœur des débats, la poursuite des « hostilités » à Noël / Nouvel An alors que la prochaine mobilisation nationale est prévue le jeudi 9 janvier. Les plus téméraires ont tranché : passage à France 3, reprise du rond-point de Roche-lez-Beaupré, « invasion » d’un conseil visant la vente de Saint-Jacques, opérations péages gratuits, tractages, manifestations, protestations devant les grandes surfaces…

Accès libre

reportage

Le timide appel des syndicats aux Gilets jaunes à Besançon

Dimanche 15 décembre 2019 / Guillaume Clerc

En pleine lutte pour le retrait du projet de réforme des retraites, les syndicats bisontins ont fait un geste symbolique fort en direction des Gilets jaunes. Après une action péage gratuit jeudi dernier, ils avaient appelé à un rassemblement au même endroit et au même moment que le rendez-vous hebdomadaire des Gilets jaunes. Si des syndicalistes ont bien répondu à l’appel, le soutien reste encore très timide.

Accès libre

compte-rendu

Une AG souveraine pour dépasser les clivages et enraciner la lutte

Samedi 14 décembre 2019 / Guillaume Clerc

Après la manifestation du 5 décembre, la première assemblée générale contre la réforme des retraites s'est tenue à Besançon où l’amphi de la Fac de lettres était plein à craquer. Entre partage d’expériences et débats passionnés, les AG se succèdent. S’étant déclarée souveraine, l'AG a dû se heurter à l’intersyndicale, par exemple sur l'horaire des manifestations. Ce n'est pas simple, mais le rapprochement entre Gilets jaunes, AG et syndicats s'opère doucement, en témoigne l' appel commun à un rassemblement ce samedi à 14h. La convergence s'installe-t-elle ?

reportage

« La masse et l'unité : si on garde ce cadre là, on va gagner… »

Vendredi 13 décembre 2019 / Daniel Bordür

Veillée d'armes dans le Jura. La première assemblée interprofessionnelle à Lons-le-Saunier a réuni des gilets jaunes et des responsables syndicaux FSU et CGT autour d'un enjeu partagé : « faire un 17 décembre plus gros que le 5 », malgré des divergences tactiques et stratégiques après une semaine de mobilisations ininterrompues.

carnet

Disparition de Viviane Isambert-Jamati, pionnière de la sociologie

Vendredi 6 décembre 2019 / Daniel Bordür

Enseignante-chercheuse à la Sorbonne jusqu'en 1990, elle s'est éteinte le mois dernier à 95 ans. Ancienne résistante, elle fut l'une des premières sociologues à s'intéresser aux femmes au travail et aux rapports sociaux de sexe, avant de s'orienter vers les sciences de l'éducation dont elle devint une sommité reconnue. Elle a travaillé au début de sa carrière au CNRS à Besançon, publiant notamment une étude sur les travailleurs de l'horlogerie.