Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Camille Jourdan

Contributions au journal

/ Camille Jourdan

Les 28 lits de Soins de Suite et de Réadaptation (SSR) de l’hôpital Saint-Jacques sont définitivement fermés à compter de ce vendredi 16 octobre au soir. La mesure a été validée ce matin au conseil de surveillance du CHRU de Besançon. Cette fermeture, longtemps annoncée comme temporaire, marque la fin de ce service au sein de l’hôpital public de Besançon. Elle met en péril toute cette activité, et l’ensemble du système de soins au sein de l’agglomération qui souffrait déjà d’un déficit de lits SSR.

Chasse dans le Jura : des consultations publiques qui ne servent à rien ?

analyse
Jeudi 2 juillet 2020 / Camille Jourdan

La préfecture du Jura proposait aux citoyens d’exprimer leurs observations sur deux projets d’arrêtés relatifs à la chasse d’été d’une part, et aux quotas d’animaux à prélever durant la saison de chasse qui arrive d’autre part. Malgré les 855 commentaires s’opposant à ces textes, les deux arrêtés ont été publiés sans modifications.

Réouverture des écoles : une décision sur les épaules des maires

enquête
Mercredi 20 mai 2020 / Camille Jourdan

Depuis le 14 mai, les écoles franc-comtoises rouvrent progressivement leurs portes à une poignée d’élèves : 16% avaient repris mardi 19. Ce sont aux maires, mais aussi aux équipes enseignantes, que l’État a confié la lourde tâche de préparer cette réouverture, lorsqu’elle est possible. « Notre devoir est de créer les conditions d’une montée progressive en charge, qui va dans le respect d’un protocole sanitaire qui ne permet pas, a priori, un retour à la normale », reconnaît le recteur.

L’école soumise au protocole sanitaire, est-ce vraiment l’école ?

reportage
Mercredi 20 mai 2020 / Camille Jourdan

Les petits Franc-Comtois rejoignent peu à peu les bancs de leur école, transformée pour respecter les règles sanitaires. La manière de faire classe, elle aussi, a été transformée. « Si j'envoie les élèves au tableau, dit une enseignante, il faudrait que chacun ait sa craie, qu’il ne la passe pas aux autres… Si je leur donne un travail écrit, je ne peux plus passer parmi eux et me pencher sur leur cahier pour les aider… »