Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Daniel Bordür

Contributions au journal

Vers la communauté urbaine entre enthousiasme et acceptation résignée

reportage
Jeudi 20 septembre 2018 / Daniel Bordür

Etape nécessaire vers la Communauté urbaine, Le transfert de compétences, dont la voirie, de la commune à l'agglo, a obtenu un large consensus dans les votes du conseil municipal de Besançon, malgré un coup de sang des élus LR (photo). La gauche municipale EELV-PCF s'est démarquée des opérations d'urbanisme qui « stérilisent les sols à vocation agronomique », des Vaîtes aux Planches-Relançons...

Séverine Véziès (LFI) : « on veut construire un projet d'implication citoyenne »

entretien
Mercredi 19 septembre 2018 / Daniel Bordür

La directrice de la campagne législative de Claire Arnoux en juin 2017 explique qu'à Besançon, la France insoumise a son propre agenda et ne veut pas d'accord entre partis politiques en vue des municipales de 2020. Premier rendez-vous ce week-end avec un double regard sur les européennes de 2019 et la préparation du programme municipal.

Le comité Maurice Audin de Besançon fut l'un des premiers de France

analyse
Mercredi 19 septembre 2018 / Daniel Bordür

La petite université bisontine fut un foyer de résistance à la guerre d'Algérie. Les militants rencontrèrent des manifestations d'hostilité, dont celle du maire socialiste Jean Minjoz qui tenta d'interdire une conférence d'un journaliste de Témoignage Chrétien qui témoignait de la torture...

Gaston Bordet, un engagement pour la dignité

rencontre
Mercredi 19 septembre 2018 / Daniel Bordür

L'historien spécialiste de Proudhon était syndicaliste au SGEN où il représentait les « pions » et président de l'AGEB-UNEF à l'université de Besançon lors de la disparition de Maurice Audin. Il témoigne pour Factuel des tensions qui régnaient avant son élection en novembre 1956 entre anti-colonialistes et pro Algérie française qui ont animé le syndicat étudiant pendant un an avant lui.

Besançon : la droite peut-elle gagner les municipales de 2020 ?

analyse
Mercredi 12 septembre 2018 / Daniel Bordür

L'hypothèse aujourd'hui plausible d'une quadrangulaire au second tour permet d'envisager de nombreux scénarios. Dont la présence d'une liste de LREM-centre-droit conduite par l'ancien écologiste Eric Alauzet. Mais la gauche dont il se réclame encore un peu, n'a pas perdu d'avance. La preuve, elle commence à préparer l'échéance.

13 décembre 2015 au Kursaal. Marie-Guite Dufay gagne le second tour des régionales avec 34,7% et obtient 52,4% à Besançon... (photo d'archives DB)

Une ville qui vote à gauche à tous les scrutins...

chiffres
Mercredi 12 septembre 2018 / Daniel Bordür

Depuis 1977, à Besançon, la droite n'a gagné qu'un premier tour local lors des municipales de 1983, avant de perdre de peu le second... La ville vote à gauche à tous les scrutins : législatives, présidentielles, régionales, départementales, européennes... La droite a aussi gagné le premier tour de la présidentielle et des législatives de 2007, mais perdu le second...

L'exportation des granulats jurassiens devant les magistrats administratifs

compte-rendu
Jeudi 6 septembre 2018 / Daniel Bordür

Un projet de nouvelle carrière à Cogna, près de Clairvaux-les-Lacs, vise à transporter 60% de sa production hors du département, notamment dans le Pays de Gex et en Suisse. Le préfet l'a refusé au motif qu'il contrevient au schéma départemental qui entend favoriser une exploitation locale. L'entreprise a attaqué la décision.

Une matinée ordinaire au tribunal administratif de Besançon...

compte-rendu
Mardi 4 septembre 2018 / Daniel Bordür

La moitié des affaires concernent le séjour des étrangers et l'on voit que la préfecture du Doubs prend parfois des décisions ubuesques, aux dires mêmes du rapporteur public, généralement suivi dans ses conclusions. Un exemple : un mineur non accompagné accueilli, formé et intégré par l'emploi auquel est refusée une prolongation de séjour alors que son CDD de boulanger est devenu CDI...

Besançon : la gauche municipale crée un intergroupe...

conférence de presse
Samedi 1 septembre 2018 / Daniel Bordür

Les groupes PCF, EELV et deux socialistes constituent un intergroupe pour parler plus fort. L'arrêté anti-mendicité, abrogé quelques heures après, aura été « la goutte d'eau qui fait déborder le vase », mais les divergences sont notoires et nombreuses avec le maire qui soutient le gouvernement. Que fera le groupe PS invité à rejoindre la nouvelle entité ?

Besançon : la vigne municipale symbole d'une mutation de longue haleine

reportage
Samedi 1 septembre 2018 / Daniel Bordür

Vendangés vendredi, les raisins des trente ares de la vigne de Port-Douvot, plantée en 2010, vont être transformés à Sainte-Agnès (Jura) en crémant bio pour les réceptions municipales. Chardonnay, pinot et trousseau se portent bien et la récolte est bonne. De quoi se projeter sur la reconquête en cours des capacités agronomiques de la ville dans le cadre d'une transition écologique déjà entamée...

Arrêté anti-mendicité : Jean-Louis Fousseret fait marche arrière

brève
Vendredi 31 août 2018 / Daniel Bordür

Le maire de Besançon abroge l'arrêté du 9 juillet et en prend un autre d'où est expurgé toute référence à la mendicité. Il vise désormais les « sollicitations agressives » tout en ne lâchant rien sur les autres motivations. On peut cependant y voir une atteinte potentielle au droit de manifester !

Accès libre

« La criminalisation de la mendicité n'est pas un marqueur de gauche ».

compte-rendu
Mercredi 29 août 2018 / Daniel Bordür

A l'invitation de plusieurs militants socialistes, une trentaine de Bisontins, élus PS, EELV et PCF, militants politiques et associatifs, se sont réunis mardi 28 août pour demander le retrait de l'arrêté anti-mendicité du 9 juillet qualifié de « scélérat » par l'historien Jean-Paul Brucket, militant d'Ensemble !  

Olivier Le Mailloux : Fousseret va plus loin qu'Estrosi à Nice

entretien
Vendredi 24 août 2018 / Daniel Bordür

L'avocat marseillais qui a rédigé le recours d'un militant associatif bisontin contre l'arrêté municipal anti-mendicité, estime que le texte signé par Jean-Louis Fousseret « vise les mendiants » et porte atteinte à une liberté fondamentale : la fraternité que le Conseil constitutionnel a récemment sanctifiée. La Ligue des droits de l'homme a également saisi la justice administrative.

Besançon : l'arrêté anti-mendicité qui torpille la gauche municipale

controverse
Vendredi 24 août 2018 / Daniel Bordür

Inapplicable et inappliqué, allant plus loin que les lois de la République, le texte pris en catimini le 3 juillet a fait l'effet d'une bombe dans la torpeur estivale. Entre deux manifestations, il fait l'objet d'un recours administratif en référé tandis que les groupes EELV et PCF qui l'avaient approuvé demandent son retrait. « Les lois inutiles affaiblissent les lois nécessaires », soulignait Montesquieu... Revue des positions à gauche.

Pages