Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Guillaume Clerc

Contributions au journal

/ Guillaume Clerc

Un nouveau plan social important touche General Electric à Belfort dans son unité consacrée au charbon et au nucléaire. Alors que des compétences clés vont disparaitre, cette division stratégique est mise en vente par les Américains. Deux options seraient encore en arbitrage à la tête de l’État, à la manœuvre pour retrouver sa souveraineté dans ce domaine vital : l’offre EDF/Framatome et celle portée par l’ancien dirigeant d’Alstom Frederic Pierucci. Au cœur des enjeux : la société Geast, fondée après la vente de la branche énergie d’Alstom en 2014 et dont dépendent les fameuses turbines Arabelle ainsi que la maintenance des centrales nucléaires de France et des bâtiments nucléaires de la marine nationale. Depuis quelques semaines, son conseil d’administration est dirigé par Hugh Bailey, directeur de GE France, par ailleurs visé par une enquête pour « prise illégale » d’intérêt depuis son passage de Bercy à GE.

Un marché public sur les Vaîtes, mais pas de GEEC avant février

controverse
Vendredi 11 décembre 2020 / Guillaume Clerc

La composition du Groupe d’étude de l’environnement et du climat (GEEC) voulu par la maire de Besançon pour donner un avis scientifique sur certains projets devait être connue en octobre. Il travaille déjà tant bien que mal, mais ne sera officiellement présenté qu’à la fin du mois de janvier au plus tôt. Si la ville n’avance pas de ce côté-là, elle a toutefois publié un appel d’offres pour mettre en œuvre le projet des Vaîtes, ce qui outre l’association des Jardins des Vaîtes qui milite pour son abandon et qui regrette l’opacité autour de ce dossier.

La preuve que Amazon s’implantera à Belfort

exclusif
Vendredi 4 décembre 2020 / Guillaume Clerc

Après les indices et les soupçons, la preuve. Le permis de construire déposé par la société Vailog mentionne bien Amazon comme étant le client final de sa plateforme logistique sur la ZAC de l’Aéroparc. Cette trace avait été caviardée, mais mal effacée sur une annexe du permis de construire validé par les services du Grand Belfort et signé par le maire de Fontaine. Contrairement à ce qui a été affirmé, c’est donc bien Amazon qui se cache derrière le nom de code Citadelle.

Crise et démissions à la MGEN du Doubs

exclusif
Vendredi 27 novembre 2020 / Guillaume Clerc

Après plusieurs mois de crise entre élus et la direction, les membres du bureau de la section du Doubs de la mutuelle MGEN ont collectivement démissionné en fin de semaine dernière. L’ancien président, Sébastien Barbati, estime avoir été poussé vers la sortie et dénonce un affaissement des principes mutualistes, une gouvernance démocratique défaillante et une gestion désastreuse des ressources humaines. Tout cela questionne l’application pour elle-même des valeurs prônées par la MGEN, celles de l’économie sociale et solidaire. Selon la mutuelle, il s’agit d’une décision personnelle, de problèmes de relations humaines et d’une situation singulière.

Coronavirus : la tardive mise à contribution du privé

analyse
Vendredi 13 novembre 2020 / Guillaume Clerc

En début de semaine, la direction du CHU de Besançon s’impatientait encore de la lenteur des ouvertures de lits dans les établissements privés. Le jeudi, la clinique Saint-Vincent accueillait ses premiers patients. Le groupe C2S, nouvel acteur incontournable de la santé privé en Franche-Comté, programme l’ouverture d’environ 55 lits dans la région d’ici le 23 novembre. Alors que le pic d’hospitalisation est attendu dans les prochains jours, reste à voir si les cliniques jusque-là peu sollicitées par l’ARS, seront efficacement mises à contribution pour soulager l’hôpital public.

Belfort : Le Conseil de l’ordre des médecins mécontent de l’injonction à ne pas délivrer d’arrêt de travail aux soignants positifs au Covid-19 mais asymptomatiques

exclusif
Vendredi 13 novembre 2020 / Guillaume Clerc

Dans un mail daté du 11 novemebre que nous avons pu consulter, le Conseil de l’ordre des médecins du Territoire de Belfort rappelle à ses membres leur indépendance professionnelle face aux injonctions à ne pas délivrer d’arrêts maladie aux soignants positifs au Covid-19 mais asymptomatiques. S’il s’agit de soulager l’hôpital de Trévenans, les Ehpad et les officines du Nord–Franche-Comté, le CDOM 90 estime que cela va à l’encontre des recommandations et des principes de moralité et de probité.

Annulations et projection

éditorial
Mercredi 4 novembre 2020 / Guillaume Clerc

Sans surprise et avec regrets, nous annulons la tenue de la réunion du jury qui devait décerner le ou la lauréate de notre concours de nouvelles ainsi que la soirée de remise des prix prévue le 13 novembre. Son thème était « Confinement, et après ? », visiblement, cet après s’éloigne encore et nous ne pouvons pas encore fixer de date de report. Nous tenons toutefois à saluer et à remercier l’ensemble des personnes qui y ont contribué. Nous avions reçu 40 nouvelles, nous reprendrons le concours dès que possible.

Annulée aussi, la soirée cinéma du 24 novembre que nous avions préparé depuis septembre, mais que nous n’avions pas encore évoquée, tant la situation paraissait incertaine. David Dufresne devait venir à Besançon présenter son film sur les violences policières, Un Pays qui se tient sage, et participer à un débat avec le neurochirurgien Laurent Thines, qui alerte sur les dangers du LBD. Même si la loi interdira certainement de diffuser de telles images, nous espérons bien que cela ne sera que partie remise.

La situation sanitaire coupe notre élan, nous envisagions de nous tourner davantage vers le public, en initiant des rencontres, des soirées débat, après un film ou non, des conférences de rédaction ouverte au public et d’autres choses. Nous avions aussi réfléchi à la manière de diversifier nos sources de revenus, notamment avec des projets d’éducation aux médias et en adressant une demande de soutien au Fonds pour une presse libre.

Ces actions participent à fonder ce que Factuel doit être : un média de références en Franche-Comté. Et pour cela, nous devons aussi vous proposer davantage d’enquêtes et de reportages. Si nos efforts portent leurs fruits, nous serons en mesure de travailler avec un plus grand nombre de partenaires. La qualité et la diversité de notre travail seront les moteurs de l’accélération de la hausse de nos abonnés, qui doivent rester, avec leurs contributions, notre gage d’indépendance.

Accès libre

Center Parcs de Poligny et du Rousset, aucun accord en vue entre la région et Pierre et Vacances

reportage
Vendredi 23 octobre 2020 / Guillaume Clerc

Après un revers devant le Conseil d’État et une forte mobilisation sur le terrain, le groupe Pierre et Vacances a annoncé l’abandon du projet de Center Parcs à Roybon, mais aussi la poursuite des projets d’extension dans l’Eure et de ses nouvelles implantations en Saône-et-Loire et dans le Jura. Pour ces deux projets, le soutien de la région Bourgogne-Franche-Comté n’est plus à l’ordre du jour. Pour maintenir la pression, les opposants se sont réunis pour dénoncer cette « industrie du tourisme » qui détruit la nature et contribue à l’épuisement de la ressource en eau.

Accès libre

« Tant que l’on n’aura pas résolu le problème des lits et des embauches, le Segur est une imposture »

reportage
Vendredi 16 octobre 2020 / Guillaume Clerc

Alors qu’une deuxième vague de patients Covid-19 est attendue dans les hôpitaux, les soignants ont manifesté une nouvelle fois le 15 octobre leur colère et leur épuisement. Près de deux ans après le début d’une mobilisation exceptionnelle dans les hôpitaux, ils regrettent toujours le manque de moyens. Ils dénoncent aussi une injustice. Le personnel médico-social, soumis aux mêmes contraintes, n’a pas eu droit à une hausse de salaire. Le lendemain, la fermeture définitive de 27 lits de SSR à Saint-Jacques était actée.

Après avoir déjà versé 5,6 M€ pour les Vaîtes, Besançon continuera de payer 1 M€ par an

analyse
Vendredi 9 octobre 2020 / Guillaume Clerc

Anne Vignot indique attendre les avis juridiques et scientifiques sur l’urbanisation des Vaîtes pour se prononcer sur le devenir du projet. Mais sur le papier, rien n’a vraiment changé. Alors que, sans compter le tram, la ville de Besançon a déjà dépensé plus de 5,6 M€, le conseil municipal vient de voter la poursuite des versements à hauteur de 1 M€ par an. La ville est cependant incapable de justifier avec des études récentes son besoin en logement, qui fonde la déclaration d’utilité publique et qui conditionne la reprise des travaux.

Plus d’une centaine de collectivités et d’entreprises piratées en Bourgogne–Franche-Comté

exclusif
Vendredi 25 septembre 2020 / Guillaume Clerc

La ville et l’agglomération de Besançon sont victimes d’une attaque informatique d’ampleur, mais ce n’est pas la seule. D’après nos informations, le virus informatique Emotet affecte plus d’une centaine de collectivités et d’entreprises dans la région, dont Maty.

Accès libre

Vers un avenir sans General Electric à Belfort ?

reportage
Vendredi 25 septembre 2020 / Guillaume Clerc

Après le plan social de la branche turbines à gaz, General Electric vient d’annoncer la suppression de l’entité Hydro à Belfort. Des emplois seront aussi supprimés dans la branche Steam, celle des turbines à vapeur. Alors que plus grand monde ne croit aux promesses du géant américain, l’idée de réorganiser l’industrie belfortaine sans General Electric fait son chemin.

Une étude biaisée pour vendre le fort Griffon ?

exclusif
Vendredi 11 septembre 2020 / Guillaume Clerc

Un rapport du département du Doubs surévalue les couts de réfection du fort Griffon dont il est propriétaire pour mieux faire passer au privé la vente de ce monument inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco. Cette question n’a pas été débattue par les élus, mais tout semble déjà écrit. Plusieurs scénarios sont étudiés pour attirer les promoteurs, dont la marge est évaluée à 2,8 millions d’euros pour une opération qui doit comprendre des logements pour être rentable et avec, en bonus, une opération de défiscalisation menée par Next Financial Partners.

Statut quo aux Vaîtes

analyse
Samedi 1 août 2020 / Guillaume Clerc

Une ZAD qui s’enracine, Anne Vignot la maire EELV de Besançon qui souhaite la destruction de la vigie, une tour de guet de 8 mètres de haut érigée le 17 juin, la menace d’une expulsion qui se précise et la promesse de la municipalité de mettre en place un conseil de scientifiques et d’experts pour étudier la question. Censé trancher l’avenir des Vaîtes dans une démarche participative, son indépendance est déjà remise en cause par les opposants. Ceux-ci ne partiront pas avant l’arrêt du projet et se disent prêts à s’allonger devant les pelleteuses.

Procès 5G : « D’autres vont prendre ma place, moi j’attends ma peine »

compte-rendu
Jeudi 23 juillet 2020 / Guillaume Clerc

Ils se réclament de l’écologie radicale et ont voulu agir contre la 5G, mais les indices qu’ils ont laissés les ont conduits très vite à la barre du premier procès du genre en France. Entre craintes légitimes, absence de débat public et fausses informations au sujet de ces nouvelles ondes, deux Jurassiens ont été condamnés à 4 et 3 ans de prison par le tribunal de Lons-le-Saunier pour l’incendie en plein confinement du McDonald’s de Champagnole, d’engins de chantiers et d’une antenne relais à Foncine-le-Haut.

Pages