Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Michèle Tatu

Contributions au journal

Retour d'Angers et du Festival Premiers Plans

cinéma
Lundi 12 février 2018 / Michèle Tatu

Le cinéma de genre fait son apparition dans les préoccupations de jeunes cinéastes à l’instar de La Nuit a dévoré le monde, et The Cured. Jusqu'à la garde, de Xavier Legrand, traite des violences conjugales comme peu de films osent le faire. Zoom sur la trentième édition d’une manifestation qui allie une compétition cosmopolite présidée par Catherine Deneuve, une programmation inventive, un public nombreux, une belle rencontre avec Agnès Varda...

Spielberg dans l’urgence face au mensonge du pouvoir

cinéma
Vendredi 9 février 2018 / Michèle Tatu

Inspiré de faits historiques - la guerre du Vietnam, Pentagon Papers, de Steven Spielberg, traite de la liberté de la presse tout en dressant un magnifique portrait de femme. Katherine Graham (Meryl Streep) défend le principe selon lequel la meilleure manière de défendre le droit de publier, c’est de publier...

Portraits de femmes

cinéma
Mercredi 22 novembre 2017 / Michèle Tatu

Deux films explorent des sujets en marge de la production cinématographique française  habituelle. Prendre le large, de Gaël Morel, fait le portrait d'une ouvrière, interprétée par Sandrine Bonnaire, qui accepte un reclassement au Maroc après la fermeture de son usine. Diane a les épaules, comédie de  Fabien Gorgeart, traite de la gestation pour autrui...

L’étrange territoire de l’amour…

cinéma
Mercredi 15 novembre 2017 / Michèle Tatu

Corps et âme de Ildiko Enyedi a obtenu l'Ours d’Or du festival de Berlin. En 1989, la réalisatrice hongroise avait décroché la Caméra d’Or à Cannes pour son film Mon XX ème siècle. Elle filme peu mais partage avec le spectateur des expériences émotionnelles comme très peu de cinéastes le font.

La Belle et la Meute ou la prise de conscience d’une jeune tunisienne

cinéma
Vendredi 10 novembre 2017 / Michèle Tatu

Lors d'une promenade avec son amoureux, une jeune femme est embarquée par des policiers qui abusent d'elle... Sorti récemment en salle, le film de Kaouther Ben Hania sera en compétition au Festival Lumières d’Afrique qui se tient du 11 au 19 novembre à Besançon et propose plus de 60 films, fictions et documentaires.

Annecy à l’affût des nouvelles vagues du cinéma italien

cinéma
Vendredi 3 novembre 2017 / Michèle Tatu

Le Festival Annecy Cinéma Italien a fait la part belle aux nouvelles oeuvres, tout en rendant hommage aux figures tutélaires du cinéma italien, Roberto Rossellini et Giuseppe Bertolucci. Les Traversées du ciné-club Jacques-Becker mettent Pontarlier à l'heure du cinéma italien jusqu'au 7 novembre.

Téhéran Tabou, un film qui brise les tabous qui musèlent l’Iran

cinéma
Vendredi 27 octobre 2017 / Michèle Tatu

Tourner un film en Iran est de plus en plus compliqué. Depuis Persepolis, admirable film de Marjane Satrapi et Vincent Paronnaud, on sait désormais que le cinéma d’animation permet aux cinéastes de réaliser leurs films à l’étranger pour éviter la censure.

Insyriated, Une Famille syrienne, de Philippe van Leeuw, huit clos de vingt-quatre heures...

Festival de La Rochelle : reprises et découvertes

cinéma
Mercredi 20 septembre 2017 / Michèle Tatu

Ce festival estival a fait se croiser le passé et le présent. Des rétrospectives de grands, mais aussi la Russie de Poutine (Une Femme douce) et la survie dans un monde à l'agonie (Petit paysan), la fiction et le documentaire, la guerre (Insyriated),, le nouveau cinéma italien (Cuori puori), la Colombie (Memorias del cavalero), Ceaucescu et la Roumanie...

Laignes, ou les retrouvailles des cinéphiles

reportage
Mercredi 19 juillet 2017 / Michèle Tatu

Les Rencontres de Laignes en Côte-d’Or, petit festival international de cinéma, ont pris début juillet pendant une semaine des chemins buissonniers et restauré la vivacité de l’éducation populaire à grands coups de discussions passionnées. Moteur !

Femmes, femmes, femmes…

cinéma
Samedi 20 mai 2017 / Michèle Tatu

En marge du Festival de Cannes, à l’affiche en ce moment, de très bons films sur des destins singuliers de femmes. Admirables portraits derrière lesquels se cachent l’oppression, la souffrance, le féminisme, le rire aussi.

« De toutes mes forces » : la niaque et la pudeur !

cinéma
Vendredi 5 mai 2017 / Michèle Tatu

A l’affiche depuis mercredi De toutes mes forces, de Chad Chenouga, est un récit en partie autobiographique qui fait suite à un court-métrage tourné au centre ville de Besançon. Un film superbe avec Yolande Moreau et Khaled Alouach, à voir absolument

Attention danger !

cinéma
Mercredi 3 mai 2017 / Michèle Tatu

En cette période électorale, une comédie abjecte est à l’affiche : À Bras ouverts de Philippe de Chauveron, un film qui, au prétexte de faire rire, stigmatise les roms…

« Au loin, le point du jour », du côté de l’espoir…

cinéma
Jeudi 6 avril 2017 / Michèle Tatu

Le film de la Bisontine Delphine Ziegler suit quelques migrantes ayant trouvé refuge auprès de l'association Solidarité-Femmes. Parfois accompagnées de leurs enfants, elles ont décidé de partir et d’en finir avec la menace. Aux blessures intimes, s’ajoute l’épreuve de l’exil...

Projection-débat à Ornans le 9 mai.

« L’Autre côté de l’espoir », un film d’actualité et d'urgence

cinéma
Mardi 21 mars 2017 / Michèle Tatu

Entre la dure réalité de la migration et l’absence de réponse des autorités, le cinéaste Finlandais Aki Kaurismäki épingle la gestion bureaucratique de la crise humanitaire et incite à la solidarité. Son film a obtenu l'Ours d’argent au festival de Berlin. A voir absolument.

Pages