Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Belfort : vente imminente des activités nucléaires stratégiques de General Electric

enquête

Samedi 19 décembre 2020 / Guillaume Clerc

Un nouveau plan social important touche General Electric à Belfort dans son unité consacrée au charbon et au nucléaire. Alors que des compétences clés vont disparaitre, cette division stratégique est mise en vente par les Américains. Deux options seraient encore en arbitrage à la tête de l’État, à la manœuvre pour retrouver sa souveraineté dans ce domaine vital : l’offre EDF/Framatome et celle portée par l’ancien dirigeant d’Alstom Frederic Pierucci. Au cœur des enjeux : la société Geast, fondée après la vente de la branche énergie d’Alstom en 2014 et dont dépendent les fameuses turbines Arabelle ainsi que la maintenance des centrales nucléaires de France et des bâtiments nucléaires de la marine nationale. Depuis quelques semaines, son conseil d’administration est dirigé par Hugh Bailey, directeur de GE France, par ailleurs visé par une enquête pour « prise illégale » d’intérêt depuis son passage de Bercy à GE.
La turbine à vapeur Arabelle est la plus fiable et la plus puissante du monde. Elle a été conçue par Alstom et est fabriquée à Belfort, aujourd'hui par General Electric. Photo : www.letrois.info

L'accès à l'article intégral est réservé aux abonnés.

Pour lire tous les articles du Journal
et participer au débat

ABONNEZ-VOUS 

Choisissez votre formule !

Pourquoi Factuel.info est payant ?

1. C'est un journal indépendant des pouvoirs économiques, financiers et politiques 2. Son projet éditorial consiste à publier juste plutôt que juste publier 3. C'est un journal participatif En savoir plus