Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Arts plastiques et graphiques

/ Danièle Secrétant

Plusieurs artistes mettent le corps en avant, tout ou partie. Corps en mouvement, corps martyrisé… Les danseurs utilisent le leur, tout en le mettant au service de « l’art vivant sans jamais s’y fondre. » Dancing Machines offre au visiteur, spectateur, qui pourra devenir acteur de l’histoire à laquelle il est convié, une déambulation dans plusieurs salles. Certains éléments peuvent être déroutants. Que font ces poutres en bois posées sur le sol dans la première salle ? Et ces chaînes, toujours au sol, dans une autre salle ?

Accès libre

/ Toufik-de-Planoise

Fannette Charvier, députée LREM du Doubs, devait présenter ses vœux ce samedi matin à l’école des beaux-arts de Besançon. Mais attendue de pied ferme par une centaine de manifestants qui bloquaient le site, la cérémonie a dû être annulée. Ce qui n’a pas empêché l’élue de venir au contact des « perturbateurs », instaurant tant bien que mal le dialogue.

Accès libre
Les boites de couleurs d'Hodler et de Courbet

/ Danièle Secrétant

Après Yan Peï-Ming, artiste contemporain, Ferdinand Hodler côtoie Gustave Courbet. Une belle exposition de certaines des œuvres de ces peintres majeurs du 19° siècle. Le Suisse et le Franc-Comtois dialoguent sur des thèmes qui leur étaient chers et partagés. Tous les deux donnent un aperçu de leurs visions du monde et de leurs engagement. Si l'art est un langage, il importe d'écouter ce que ces deux peintres continuent à nous dire de notre humanité.

Accès libre
Qui était Virginie Binet, compagne de Courbet pendant 11 ans, avec qui elle a eu un fils ?

/ Danièle Secrétant

Qui était Virginie Binet ? Pierre Perrin a retracé l’histoire du destin improbable de cette Dieppoise, que rien ne destinait à devenir la compagne de Courbet pendant plus de dix ans. La correspondance entre les deux amants a été détruite par Juliette, une des trois sœurs de Courbet.  Pierre Perrin, dans Le modèle oublié, doit donc inventer, pressentir, se plonger dans une époque, chercher dans la littérature ce que l’on pensait des femmes… Il trouve également Virginie dans certains tableaux de Gustave, dans des croquis, cachée sous une couche de peinture… Petit à petit, grace à une écriture souple et réaliste, elle se met à exister, à vivre, puis elle meurt, loin de son peintre.

Accès libre

/ Toufik-de-Planoise

Ils étaient environ 150 « Gilets jaunes » ce vendredi soir dans les rues d'Ornans pour à célébrer l’enfant du pays, et artiste engagé, Gustave Courbet. Une façon de surpasser l’hommage « officiel et républicain » de la visite d'Emmanuel Macron par une démonstration « populaire et communarde. » Défilé revendicatif, théâtre de rue, cinéma en plein air et recueillement solennel ont été autant de moments forts.

Accès libre
Adélie, dix ans, est restée bouche-bée devant ce tableau de Vladimir Anishchenko.

/ Danièle Secrétant

Lors de l'exposition de ses tableaux à la Galerie de l'Ancienne Poste, à Besançon, le peintre paysager biélorusse Vladimir Anishchenko, a surpris le regard émerveillé d'une petite fille devant le tableau d'un champ de marguerites. Il a décidé de lui en peindre un, pour elle seule. Il le lui a offert. Vladimir Anishchenko exopse jusqu'au 31 août dans l'atelier de Gustave à Ornans.

Accès libre

Pages