Abonnez-vous maintenant

Pour lire tous les articles du Journal et créer votre blog à partir de 7€/mois

Culture

Mercredi 22 novembre 2017 / Michèle Tatu

Deux films explorent des sujets en marge de la production cinématographique française  habituelle. Prendre le large, de Gaël Morel, fait le portrait d'une ouvrière, interprétée par Sandrine Bonnaire, qui accepte un reclassement au Maroc après la fermeture de son usine. Diane a les épaules, comédie de  Fabien Gorgeart, traite de la gestation pour autrui...

Jeudi 16 novembre 2017 / Daniel Bordür

Rédacteur à L'Est républicain à Besançon, élu récemment au bureau national du Syndicat Nantional des Journalistes, Eric Barbier décrit une profession ballotée par les mouvements de capitaux, la révolution numérique et les petites lâchetés alors que des perspectives de suppressions d'emplois planent sur les quotidiens du Crédit mutuel.

Jeudi 16 novembre 2017 / Nadia Peccaud

Après les trois nouvelles de Nadia Peccaud que Factuel a publiées à la fin de l'été, en voici une quatrième, qui met en scène une jeune fille enfermée en elle-même : « c’était une expérience assez solitaire, est-ce que c’était pareil pour tout le monde ? »

Accès libre

Mercredi 15 novembre 2017 / Michèle Tatu

Corps et âme de Ildiko Enyedi a obtenu l'Ours d’Or du festival de Berlin. En 1989, la réalisatrice hongroise avait décroché la Caméra d’Or à Cannes pour son film Mon XX ème siècle. Elle filme peu mais partage avec le spectateur des expériences émotionnelles comme très peu de cinéastes le font.

Vendredi 3 novembre 2017 / Michèle Tatu

Le Festival Annecy Cinéma Italien a fait la part belle aux nouvelles oeuvres, tout en rendant hommage aux figures tutélaires du cinéma italien, Roberto Rossellini et Giuseppe Bertolucci. Les Traversées du ciné-club Jacques-Becker mettent Pontarlier à l'heure du cinéma italien jusqu'au 7 novembre.

Mardi 26 septembre 2017 / Daniel Bordür

Ce mensuel de huit pages écrit par des militants, diffusé à la criée et dans les réseaux insoumis, n'entend pas donner une ligne politique, mais plutôt faire de l'éducation populaire. Proche de Jean-Luc Mélenchon, Gabriel Amard en est le directeur de la publication. 

Pages